Cinema
Groland fête ses 30 ans

Groland fête ses 30 ans

25 septembre 2022 | PAR Pierre-Lou Quillard

La célèbre émission satirique d’actualité décalée de Canal + fête ses 30 ans d’existence au Festival International du Film Grolandais de Toulouse (FIFIGROT). Entre films d’auteurs loufoques, amphores de vin et parades surréalistes, petit voyage en terres Grolandaises. 

Viendez au Groland !

En ce « sadi 24 septemb », une ambiance de fête plane sur les quais du port Viguerie où s’est installé pour la semaine le Gro’village, épicentre des festivités. Bienvenue dans la Présipauté Grolandaise, contrée fantasque limitrophe échappant même aux géographes les plus aguerris et qui irrigue la chaîne Canal + de son actualité décalée et parodique depuis plus de 30 ans. Héritée de la presse et de la bande dessiné satirique, de Hara-Kiri à Siné Hebdo en passant par Fluide Glacial, l’émission entre sur la chaîne cryptée en 1992, une joyeuse présipautée peuplée de troubles fêtes, de bons-vivants et de « cons »attachants, des sortes de Bidochons de la petite lucarne. Créateurs, auteurs et figures emblématiques de l’émission, l’impayable duo de réalisateurs Gustave Kerven et Bruno Delépine y fait ses armes et continue de sévir en parallèle de la réalisation de leurs films. Prolongement de l’émission, depuis 2005 se tient le FIFIGROT, le festival international du film Grolandais, organisé d’abord à Quend plage, en baie de Somme (Picardie) puis délocalisé à Toulouse depuis 2012. 

Pour cette édition 2022, le FIFIGROT a programmé des films dans le pur esprit loufoque et barré Grolandais. A l’American Cosmograph et dans les autres cinéma d’art et d’essai du centre Toulousain, on diffuse les derniers films « en compète » de réalisateurs venant des 4 coins du monde comme Totem de Fred de Loof ou Fumer fait tousser, le dernier Quentin Dupieux avec un casting 4 étoiles de Power Rangers qui rempli la salle. Les courts-métrages sont bien représentés avec plusieurs sélections spéciales et des projections dans des ciné-bars toulousains. Mention spéciale pour Les algues maléfiques, un court savoureux du très barré Antonin Peretjako sur le danger des algues vertes bretonnes. Côté documentaire, on met à l’honneur le cinéma Belge avec Made in Belgium de Yves Montmayeur ou des sujets plus politiques avec La Vie de tempête sur les gilets-jaune toulousains ou La (très) grande évasion de Yannick Kergoat et Denis Robert qui s’attachent à décripter et vulgariser les processus de l’évasion fiscale en France et dans le monde. Le FIFIGROT est enfin l’occasion de revoir des calssiques du cinéma (Soleil Vert de Richard Fleischer) comme des films typiquements Grolandais avec la projection de C’est arrivé prêt de chez vous de Remy Belvaux, classique belge qui a révélé un certain Benoît Poelvoorde.

Le « prophète » Bouli Lanners au FIFIGROT 2022

Mais la journée du « Sadi » est surtout dédiée aux festivités des 30 ans avec une parade déjentée qui s’élance de la place du capitole au son des tambours punk de la fanfare Houba. Au centre de la parade trône fièrement une amphore de vin, emblème national du Groland, tirée par deux chameaux et les Grolandais n’hésitent pas à rincer les visiteurs directement à la pompe, service au pistolet. En guise de cochet, le créateur du festival, Bruno Delépine lit fièrement des poèmes grolandais dans son mégaphone. Derrière le cortège parade Manu Micron, le sosie grolandais du président français ainsi que l’acteur-réalisateur Bouli Lanners, multi récompensé au festival et « Gro’Guest » de cette édition 2022. Sur le Pont Neuf de Toulouse, les badauds et les cyclistes s’arrêtent interloqués par cet étrange cortège déjanté. La parade se termine au Gro’village pour le discours des 30 ans donné par Delépine himself suivi d’un One Women Show de Doully, (‘une présentatrice du Groland depuis quelques années) et d’un concert de punk.

Manu Micron
Houba, la fanfare nationale du Groland

Quel avenir pour Groland ? 

Dans la parade, un petit détail fait tiquer les fans. L’amphore géante tirée par deux chamaux est en fait dans un corbillard noir et les costumes noirs des têtes grolandaises comme le corbeau accompagnant Bruno Delépine ne laissent pas de doute : c’est une procession funéraire. Drôle de manière de fêter un anniversaire. Il est vrai qu’un drame a touché la Présipauté grolandaise en 2018 avec le décès de leur bien aimé président Christophe Salengro, véritable incarnation de Groland au panache légendaire. Etait-ce une manière de lui rendre hommage ? Le pied de nez à l’actualité avec l’enterrement d’Elisabeth II de la semaine précédente peut faire sourire tout comme l’esprit de décalage si caractérisitique du Groland.

La parade des 30 ans

Mais derrière cette mise en scène, on se demande s’il on ne peut y lire un message plus pessimiste sur l’avenir de l’émission. Car ça n’est un secret pour personne, depuis la reprise du groupe Canal + par Vincent Bolloré, « l’esprit Canal » satirique et irréverentieux a pris du plomb dans l’aile avec la fin de certaines émissions caractéristiques comme les Guignols de l’Info contraints de tirer leur réverence en 2018 après 30 ans (eux aussi) de bons et loyaux services. Si les créateurs Grolandais de souche assurent avoir une paix royale de la part de leur président de chaîne, la question de l’avenir peut se poser avec une équipe qui n’est plus de première jeunesse et un public faiblissant depuis le départ du présentateur Jules Edouard Moustique en 2018 et la regrettée disparition de Christophe Salengro. Quelle relève pour cette émission qui souffle ses 30 bougies ? Une chose est certaine, l’esprit Grolandais n’est pas mort au FIFGROT de Toulouse et il continuera de persister dans le cinéma décalé de ses pères et de ses héritiers.

Et comme dirait l’autre, « Salut et banzaï ! »

 

Michel Loreille et Jean-Michel Laujac : « Le Circuit des Remparts d’Angoulême n’est pas délocalisable »
« La Cargaison » dit l’invisible de la répression policière aux Zébrures d’automne
Pierre-Lou Quillard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration