Politique culturelle
Touka Danses devient le douzième Centre de Développement Chorégraphique

Touka Danses devient le douzième Centre de Développement Chorégraphique

31 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Sur décision de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, Touka Danses, association qui a pour but de promouvoir la danse contemporaine sur le territoire guyanais, a été labellisée, devenant ainsi le douzième Centre de Développement Chorégraphique…

Il en existait onze en France mais grâce à la décision de Fleur Pellerin, en accord avec Rodolphe Alexandre, président du conseil régional de Guyane et Alain Tien-Liong, président du conseil général de Guyane, ce nombre est passé à douze. Dans un communiqué publié le mercredi 29 juillet 2015, la ministre de la Culture et de la Communication a en effet annoncé la labellisation d’une nouvelle association devenant ainsi le douzième Centre de Développement Chorégraphique. Il s’agit de Touka Danses, qui depuis sa création, promeut la danse contemporaine sur le territoire guyanais.

Dirigée par la chorégraphe Norma Claire, Touka Danses mène par ailleurs de « nombreuses actions de formation destinées à soutenir la professionnalisation des danseurs guyanais », précise le communiqué. L’association, qui chaque année organise des « rencontres danses métisses », développe également un travail continu pour mieux faire connaître la danse contemporaine à l’ensemble des publics et encourager la pratique de la danse pour l’ensemble des citoyens.

Son intégration au réseau des Centres de Développement Chorégraphique permettra ainsi à Touka Danses « d’accroître la circulation des pratiques chorégraphiques entre la Guyane et le reste du monde, notamment en invitant des chorégraphes étrangers en Guyane à enseigner et diffuser leur travail et en promouvant le travail de danseurs et chorégraphes guyanais à l’étranger » conclut Fleur Pellerin.

Visuel : © Flick Creative Commons / Ronan Liétar / Cie Kaméléonite

Kevin Costner adapte Billy The Kid
À Paris, Popsicles en folie !
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *