Danse
La Carte blanche de Jann Gallois cartonne au festival Plein Phare du Havre !

La Carte blanche de Jann Gallois cartonne au festival Plein Phare du Havre !

21 novembre 2022 | PAR Chloé Coppalle

Cette année, la ville du Havre a la chance de voir ouvrir la première édition du festival de danse Plein Phare ! Organisée par le nouveau directeur du Centre chorégraphique national, Fouad Boussouf, cette deuxième soirée fut marquée par la superbe Carte blanche de Jann Gallois ! L’œuvre, pédagogique et drôle, a su séduire le public !

Carte Blanche, un spectacle surprenant et innovant

Il y a des fins de week-end pluvieuses qui donnent le blues. Et puis il y a des soirs comme ça, où on se retrouve à un spectacle qui nous fait oublier qu’on est dimanche, qu’il pleut et qu’il fait froid. C’est le cas de Carte blanche, trio féminin composé de Jann Gallois, Marie Marcon et Aloïse Sauvage, qui nous entraîne dans une écriture surprenante ! L’enjeu est de proposer un ensemble de combinaisons aux spectateurs pour qu’ils puissent choisir les pas pour former la chorégraphie. Chaque mouvement correspond à un code, que la salle indique grâce à un micro qui passe de main en main. En fonction des choix et du rythme des spectateurs (certains indiquant rapidement un enchaînement tandis que d’autres laissent les pas se déployer plus longtemps), le trio s’exécute et danse. Le format est pédagogiquement vraiment intéressant car la question de l’interaction avec le public est assez récurrente dans les différents médiums artistiques. De nombreuses propositions essaient de répondre à cette problématique : intégrer ou non le spectateur dans une œuvre, et si oui, comment ? Et bien de manière radicale comme le fait Carte blanche ! Le spectateur n’est pas intégré au spectacle, il créé le spectacle ! L’idée de Jann Gallois est géniale parce que chaque représentation dessine une nouvelle œuvre. En même temps, bien que les mouvements soient toujours les mêmes, il n’y a pas d’impression de répétition. Une coordination parfaite sur scène entre les trois danseuses fluidifie les écritures.  

Un trio énergique qui donne le sourire pour clôturer une journée en beauté.

En plus d’être novateur, Carte blanche est plutôt drôle. À force d’enchaînements désignés par le public, Marie Marcon est sélectionnée cinq fois de suite pour réaliser les pas les plus techniques. Ses coéquipières l’encouragent d’un joyeux « Aller Marie ! » tandis qu’Aloïse Sauvage rappelle à la salle de ne pas hésiter à choisir pour elle-même les mouvements au contraire plus reposants ! Leurs interventions, simples mais marrantes, apportent une touche de bonne humeur à une chorégraphie dynamique qui ne s’arrête jamais. En effet, le trio tient pendant près de trente minutes un rythme soutenu qui impressionne par l’endurance qu’il requiert. 

En 2016, la rédaction découvrait déjà ce format au festival Off d’Avignon et « espér[ait] que Carte blanche devienne une création ». À l’époque, Jann Gallois était justement en résidence au Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France, et six ans plus tard, la réponse est : oui ! Et nous, on est ravis ! Alors, en un mot : merci pour ce super moment !

Chorégraphie et costumes Jann Gallois
Interprétation Jann Gallois, Marie Marcon, Aloïse Sauvage en alternance avec Mellina Boubetra Musique Abraham Diallo aka Tismé
Production Cie BurnOut
Accueil Studio Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France (93)
Jann Gallois | Cie BurnOut reçoit le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la structuration – Ministère de la Culture, de la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle, ainsi que de la Fondation BNP PARIBAS.

Représentations durant le festival 
Dimanche 20 novembre à 18h 
Lundi 21 novembre à 19h30
Lieu : Le Phare CCN, 30 rue des Briquetiers – 76600 Le Havre

Visuel : © Julie Cherki

Le Festival TransDanses : l’énergie vitale des corps partagée le temps d’une danse
Madame Butterfly ouvre la saison de l’Opéra National de Bordeaux
Chloé Coppalle

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration