Politique culturelle
Le galeriste Yvon Lambert fait don de sa collection à l’Etat

Le galeriste Yvon Lambert fait don de sa collection à l’Etat

21 novembre 2011 | PAR Liane Masson

Le galeriste Yvon Lambert, dont la collection est logée depuis 11 ans dans l’hôtel de Caumont, à Avignon, a confirmé officiellement par un communiqué, ce vendredi, son intention de faire don de sa collection d’art contemporain à l’Etat. L’ensemble comprend 450 œuvres dont des travaux de Robert Ryman, Daniel Buren, Anselm Kiefer, Jean-Michel Basquiat, et autres grands noms de l’art contemporain.


Le marchand d’art Yvon Lambert a confirmé officiellement ce vendredi son intention de donner sa collection d’art contemporain à l’Etat, lors de la visite de Nicolas Sarkozy de l’exposition Le Temps retrouvé, conçue par l’artiste américain Cy Twombly, avant sa disparition le 5 juillet dernier.

L’ensemble comprend 450 œuvres dont des travaux de Robert Ryman, Brice Marden, Daniel Buren, Anselm Kiefer, Sol LeWitt, Jean-Michel Basquiat, Miquel Barcelo, Nan Goldin, Douglas Gordon, Christian Boltanski, Bertrand Lavier, Claude Lévêque…. L’Etat s’engage à maintenir les œuvres en dépôt inaliénable à Avignon, précise le communiqué.

La collection Lambert est logée depuis onze ans dans l’hôtel de Caumont, un très bel hôtel particulier du XVIIIe siècle appartenant à la municipalité. A cette occasion, elle doublera sa surface d’exposition en se déployant dans les locaux mitoyens de l’Hôtel de Montfaucon avant l’été 2015. La valeur de cet ensemble est en cours d’estimation par la maison Christie’s, mais elle pourrait tourner autour de 90 millions d’euros, a précisé un représentant de la Collection Lambert, interrogé par l’AFP.

Avec cette donation d’œuvres qui serait la plus importante réalisée au profit de l’Etat depuis celle de Picasso en 1974, et un cadre muséal agrandi, la collection Lambert dans la cité des Papes se dotera des moyens d’une ambition artistique renouvelée pour devenir un des lieux d’exposition majeur de l’art contemporain de en France.

 

Visuel : Yvon Lambert à Avignon © AFP/Boris Horvat

Shy’m est la meilleure danseuse
Les Enfoirés adaptent la chanson Another Day In Paradise de Phil Collins
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *