Architecture
Le beau chantier de Théâtre Ouvert

Le beau chantier de Théâtre Ouvert

25 novembre 2020 | PAR Amelie Blaustein Niddam

 Le 159 avenue Gambetta a abrité le Théâtre de l’Est Parisien, puis le Tarmac et désormais c’est Théâtre Ouvert qui s’y trouve. Enfin, s’y trouvera dès que les travaux et la COVID seront tous les deux finis. Visite de chantier !

Caroline Marcilhac est la directrice de ce haut lieu culturel parisien qui a dû quitter la Cité Véron alors que Le Moulin Rouge souhaitait récupérer son bien. Nous la retrouvons face à la très puissante palissade noire qui recouvre désormais le bâtiment. Les poignées de portes sont flanquées du logo du théâtre. Avant tout, le premier enjeu est la mise aux normes de la structure. La rendre accessible aux personnes à mobilité réduite, et réaliser une double isolation, phonique et thermique. Elle nous rappelle que se trouve là, « la plus grande citerne d’eau de Paris ». Le terrain est humide.

Alors, quel est le champ de manœuvre pour Théâtre Ouvert ? 

Ce bâtiment est un patrimoine de l’état mis à disposition. Les travaux sont réalisés par l’architecte Karine Petit : « L’OPPIC gère les travaux structurels et Théâtre Ouvert est en charge des travaux de second œuvre. C’est vraiment un travail commun ». Tout se passe bien donc, mais la pandémie impose son rythme : « nous devions entrer dans les lieux en juin 2020. Les travaux interrompus pendant le 1er confinement, les contraintes sanitaires ont repoussé les choses ».

Alors l’équipe du Théâtre, à la rue, travaille à la MJC des Hauts de Belleville. Caroline Marcilhac le dit un peu resignée : « les obstacles à l’accélération continuent ». Elle espère une ouverture au public à la fin de l’hiver 2021, ce qui correspond aux 50 ans du théâtre. Les choses, mêmes les pires seraient-elles bienveillantes? L’ouverture réelle pourrait être un bel anniversaire. 

Ouvrir l’intérieur

Casser tout et respirer ! C’est l’impression que l’on a en entrant dans le nouveau hall. Théâtre Ouvert il faut le rappeler est un théâtre et un lieu de résidence d’auteurs et d’autrices. C’est un lieu dédié à l’écriture. Alors, c’est assez naturellement que la réflexion s’est portée sur comment rendre cette entrée accueillante.

« Nous voulions créer de la porosité entre extérieur et intérieur, apporter de la lumière ». C’est donc un lieu ouvert vraiment ouvert, toute la journée, où vont se trouver une bibliothèque, un bar et le tout accompagné d’un réseau Wi-Fi évidemment!

Mais le gros du gros et d’offrir de l’espace aux artistes. La grande salle (260 places) reste intacte, elle est mise à jour. Mais dans la petite c’est la révolution, les piliers qui obstruaient la vue sont tombés, remplacés par un immense IPN. Elle monte à 95 places avec un plateau de 9 m d’ouverture x 5 m de profondeur.

Mais l’idée géniale c’est d’avoir recyclé les anciennes loges régies en studios de travail. Ces espaces de travail sont vastes. Le studio 1 (au premier étage) de 35 m2 a une capacité d’accueil de 19 personnes et le studio 2 au second étage mesure 75 m2 avec une capacité d’accueil de également 19 personnes. 

La belle aventure du Théâtre Ouvert qui avait commencé à Avignon il y a 50 ans continue sa route en grandissant encore plus. De l’entrée volontairement graphique, à l’intérieur lumineux, toute la place est faite pour que de nouveaux textes soient écrits, et joués, nous l’espérons devant un public nombreux en février 2021.

Visuel : ©Christophe Raynaud de Lage.

« Le repas des hyènes », grandir avec les esprits
Les lieux culturels devraient progressivement réouvrir.
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture