Politique culturelle

La Collection Lambert en Avignon lance une opération de crowdfunding pour son exposition Chéreau

La Collection Lambert en Avignon lance une opération de crowdfunding pour son exposition Chéreau

12 juin 2015 | PAR Flora Vandenesch

Quelques semaines avant l’ouverture du festival d’Avignon, la Collection Lambert lance une opération de collecte de fonds sur le site de KissKissBankBank, demandant à tous de contribuer à sa nouvelle exposition. Installé dans l’hôtel de Caumont en Avignon, le musée rouvrira ses portes le 3 juillet 2015, après une période de fermeture de 18 mois pour travaux. Ses espaces agrandis accueilleront une double exposition, Patrice Chéreau, un musée imaginaire.

Sur le site KissKissBankBank la Collection Lambert met en ligne une présentation détaillée du projet, faisant appel à la générosité des afficionados de Patrice Chéreau, et ils sont nombreux : « Devenir mécène avec 10€, c’est maintenant possible… et important ». « Rejoignez-nous dans l’aventure de la grande expostion hommage à Patrice Chéreau : de Géricault, Goya, David à Picasso, Bacon, Richter… ». On peut s’interroger sur les fondements d’une telle opération, devenue de plus en plus courante dans le secteur culturel, n’étant plus seulement utilisée par des projets naissants mais aussi par des institutions. Dans son appel de fonds, la Collection Lambert évoque la situation économique actuelle : « Aujourd’hui, il n’est plus possible pour l’Etat ni pour les collectivités publiques de financer cette activité, ce qui implique que seuls les financements extérieurs permettent de porter ces projets. Le budget de cette exposition correspond à tout ce qui peut permettre de créer ce musée imaginaire, de l’amener et de l’offrir au public. Plus encore, il faut faire vivre cette exposition en accompagnant le public afin que la visite soit une expérience réussie. » En tout, sur les 50 000 euros espérés pour mener à bien le projet, 2 095 euros ont été récoltés à ce jour. Cette somme contribuerait au transport et à la sécurité des dernières œuvres essentielles à l’exposition.

L’exposition inaugurale Patrice Chéreau, un musée imaginaire, sera le premier hommage offert à cette figure du théâtre, de l’opéra et du cinéma, devenue une icône depuis sa mort en octobre 2013. Pensée par Eric Mézil, directeur de la Collection Lambert, elle mêlera des archives inédites, des entretiens, des vidéos, associant les archives de Patrice Chéreau (conservées à l’IMEC), ses notes, ses esquisses, des entretiens filmés et des œuvres d’art de toutes périodes avec une prédilection pour les grands maîtres du romantisme passionnés d’Histoire, tels Delacroix, Géricault, Ingres ou des maîtres du XXème siècle, de Giacometti à Anselm Kiefer. Les trois thématiques associées à l’œuvre polymorphe de Chéreau seront traitées dans l’exposition et le catalogue : le théâtre, le cinéma, l’opéra. C’est dans l’Hôtel de Caumont, un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, qu’Yvon Lambert, galeriste et collectionneur, a mis en dépôt sa collection personnelle puis l’a donnée à l’Etat Français en 2012. L’idée d’ouvrir la nouvelle Collection Lambert avec une exposition hommage à Patrice Chéreau est née durant l’été 2014 autour de discussions avec des amis issus du monde de l’art et de la culture, presque un an après sa disparition.

Visuel : © Andre Morin, vue des espaces de la Collection Lambert en Avignon en 2000. Oeuvre de Andre Cadere.

Collection Lambert, 5 rue Violette, 84 000 Avignon. Ouvert tous les jours tous les jours de 11h à 19h. 

Les soirées du week-end du 12 juin
[Live-Report] William Friendkin est venu présenter la réédition du « Convoi de la peur » au Club 13
Flora Vandenesch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *