Politique culturelle
Cédric Klapisch oeuvre pour le jeune cinéma français

Cédric Klapisch oeuvre pour le jeune cinéma français

22 octobre 2014 | PAR Megane Mahieu

Le réalisateur de L’Auberge Espagnole a été nommé président du Fonds de Soutien au Court-Métrage de la ville de Paris. 

Il l’a filmé, l’a embelli, l’a même prise en photographies exposées il y a peu dans une galerie du Marais. Cédric Klapisch aime Paris et son cinéma et Paris le lui rend bien. Le cinéaste a en effet été choisi pour présider le Fonds de Soutien au Court-Métrage qui encourage la production de films de petits formats dans la capitale depuis 2006. A ses côtés, l’actrice Ludivine Sagnier, la réalisatrice Alix Delaporte, le premier adjoint à la Maire de Paris en charge de la culture, Bruno Julliard, et le délégué de la Mission cinéma de la Ville de Paris Michel Gomez forment une belle équipe, très représentative du cinéma parisien et de ses enjeux culturels.

Le 16 octobre, le comité a retenu cinq réalisateurs qui bénéficieront d’une aide de 20 000 euros pour mener à bien leur projet, avec le soutien du CNC.

Ci-dessous, un court-métrage réalisé par Cédric Klapisch mettant en scène Valéria Bruni-Tedeschi en soutien à la prévention contre le SIDA. Un brillant petit film qui illustre le choix judicieux de la Mairie de Paris quant à l’élection de ce nouveau président du Fonds de Soutien au Court-Métrage.

Les renseignements concernant la mission sont à lire sur le site de la Mairie de Paris.

Visuel : ©capture d’écran

[Chronique] ZZ TOP « Live In Montreux 2013 »
Un air de révolte sur la fréquence du Mouv’
Megane Mahieu

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture