Actu
Mort de Daniel Cordier, l’ancien secrétaire de Jean Moulin

Mort de Daniel Cordier, l’ancien secrétaire de Jean Moulin

23 novembre 2020 | PAR Mahaut Adam

Grande figure de la Résistance pendant la Seconde guerre mondiale, mais aussi marchand de tableaux et collectionneur d’art, Daniel Cordier est mort vendredi à l’âge de cent ans. Hubert Germain, est le dernier des « Compagnons de la Libération » encore en vie.

Daniel Cordier est connu comme étant l’un des premiers résistants français à rejoindre Londres pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ancien secrétaire de Jean Moulin, il est aussi un grand homme de l’art, considéré comme l’un des plus grands donateur d’art à L’État français. En effet, il commence dès 1946 à collectionner des œuvres, et ouvre dix ans plus tard sa première galerie d’art à Paris, où il permet le lancement de nombreux artistes.

Puis, il devient membre de la commission d’achat du Musée National d’Art Moderne, futur Centre Georges Pompidou, dont il sera l’un des fondateurs. Il décide de faire une donation au musée, qui est la plus importante jamais faite au MNAM et dont une partie est déposée au Musée FRAC des Abattoirs de Toulouse. Il fait une nouvelle donation en 2009, dont plusieurs œuvres majeures de l’art moderne comme Dubuffet, Hantaï ou Morris. En 2008, il fait don de ses archives aux Archives nationales pour que la mémoire résistance puisse être laissée à la postérité, un don qui reste encore aujourd’hui l’un des témoignages les plus importants de cette lutte.

Ce jeudi, une cérémonie d’hommage se déroulera aux Invalides.

 

Visuel : © par Mimmo109 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16798602

Création réussie pour Le Messie du peuple chauve à Avignon
Spectacles vivants : le monde d’après
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture