Actu
Le chanteur Christophe est mort

Le chanteur Christophe est mort

17 avril 2020 | PAR Yaël Hirsch

L’interprète de « Aline » et des « Mots bleus » est mort  jeudi 16 avril dans la soirée à l’hôpital de Brest. Il avait 74 ans. 

Hospitalisé le 26 mars dernier pour insuffisance respiratoire, Christophe qui souffrait depuis longtemps d’un emphysème a été placé en réanimation et transféré à l’hôpital de Brest. Né Daniel Bevilacqua à Brétigny-sur-Orge, issu d’une lignée d’ouvriers italiens il a pour idoles aussi bien Piaf et Bécaud qu’Elvis Presley. Il commence la musique en amateur, en mode yaourt (qui sera souvent sa « patte ») sous le nom de Danny Baby et les Hooligans. Après son service militaire, il se lance dans la chanson sous le nom de Christophe, en hommage au saint qui figure sur une médaille offerte par sa maman. Il galère un peu mais connaît le succès avec sa ballade indémodable « Aline » (1965) à laquelle tant de femmes doivent leur prénom…

Au début des années 1970, Jean-Michel Jarre crée avec lui l’album Les Paradis Perdus, puis Les mots bleus, qui le propulse deux soirs à guichets fermés à l’Olympia en 1974. Les années 1980 sont dédiées à des albums plus rocks et anglo-saxons, alors que la réédition de « Aline » passe le million de copies. Les années 1990 sont celles de l’expérimentation avec notamment l’album Bevilacqua en 1996. Les années 2000 sont celles des concerts intimes, voir intimistes, des duos et hommages avec et à Alain Bashung, avec Brigitte Fontaine mais aussi Julien Doré et Louane.

Ses derniers albums, Christophe etc et Christophe etc 2 sont sortis en 2019. Il s’agit de commandes de duos avec Eddy Mitchell, Etienne Daho, Julien Doré, Juliette Armanet, Philippe Katerine, Alain Vega, Jeanne Armanet, Pascal Obispo, ou Laetitia Casta. Cinéphile avéré et collectionneur de musique de films, Christophe a fait plusieurs apparition à l’écran notamment dans Quand j’étais chanteur de  Xavier Giannoli et Jeanne de Bruno Dumont.

Inclassable sous son look de rocker éternel, Christophe est un point de repère et une référence importante pour plusieurs générations de musiciens français, peu importe le genre et la « famille ».

Pour lire la longue et belle  interview de Christophe publiée en nos pages par Bérénice Clerc en 2011, c’est ici.

Visuel  (c) : Bérénice Clerc

L’interview confinée de Jacques Vincey : « Je suis très poreux à la situation tragique que vivent certains »
« Des feux pour voir » avec Marie-Pierre Arthur
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *