Medias

L’amendement « Charb », hommage symbolique à la presse

L’amendement « Charb », hommage symbolique à la presse

06 février 2015 | PAR Mathilde Dumazet

Le Sénat a adopté à l’unanimité hier soir l’amendement « Charb ». Ce dernier prévoit notamment de faciliter le financement des entreprises de presse de moins de 50 salariés par les particuliers. Un mois après l’attentat contre Charlie Hebdo et au- delà de l’aspect concret de la mesure, la portée symbolique du geste est forte!

Pourquoi c’est symbolique ?
Cet amendement était en discussion depuis plusieurs mois. Charb avait adressé une demande au PCF pour que cet aspect de la loi soit voté dès 2014. Charlie hebdo était alors sans le sou. L’amendement avait été abandonné. Il a été remis à l’ordre du jour par Pierre Laurent (président du PC) et re-rédigé par le PS à la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo.
L’hebdomadaire provocateur a aujourd’hui les moyens financiers pour se reconstruire. Mais c’est une manière de signifier que son combat n’a pas été vain et de manifester un soutien supplémentaire aux autres petites entreprises de presse qui en ont tant besoin.

Pourquoi c’est important ?
Cet amendement a été adopté dans le cadre d’une loi sur la modernisation du secteur de la presse. Le passage au numérique, les difficultés financières qui bloquent l’innovation, la crise des kiosquiers, la précarisation du métier de journaliste, la mutation des attentes des lecteurs. Des phénomènes qu’on nous sort séparément à tout va mais qui sont intimement liés. Réunis, ils montrent la nécessité d’un changement au niveau structurel des médias pour mieux s’adapter à la demande accrue d’informations de qualité.
Le financement est un problème majeur pour la presse. Charlie Hebdo n’était pas le seul à voir la corde se resserrer autour de son cou. En permettant aux particuliers de faire des dons éligibles à la déduction d’impôt, on met les entreprises de presse de moins de 50 salariés sur un pied d’égalité avec les associations. A cause égale, facilité de financement égale.
Le sénat a également voté la défiscalisation des dons aux associations luttant pour le pluralisme de la presse d’information politique et générale.

Ça consiste en quoi ?
Si vous décidez de donner jusqu’à 2000euros à Toutelaculture.com, 30% de cette somme sera déductible de vos impôts. Si Toutelaculture.com est considérée comme une entreprise solidaire de presse, ce taux s’élève à 50%.

Visuel : Couverture de Siné Mensuel novembre 2014

[Live report] Rone à La Cigale
Gagnez 3 exemplaires de « This Is My Hand », l’album de My Brightest Diamond
Mathilde Dumazet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *