Actu
MaMA Festival 2020 : Première partie de la programmation dévoilée

MaMA Festival 2020 : Première partie de la programmation dévoilée

07 juillet 2020 | PAR Alice Martinot-Lagarde

Bonnie Banane, Al-Qasar, Terrenoire, Camilla Sparksss… Retrouvez les 47 premiers artistes qui intègrent la programmation du festival parisien pour les 14, 15 et 16 octobre prochain ! Ségolène Favre Cooper, programmatrice du MaMA, nous en parle. 

Depuis 11 ans maintenant le MaMA festival s’impose comme une des grands événements culturels parisiens de la rentrée, et en ces temps bouleversés, il n’était pas imaginable de manquer une occasion de rassembler amateurs et professionnels de la musique et de faire la fête ! Avec 130 concerts en 3 jours, le festival investit encore cette année les lieux phares des 18e et 19e arrondissements pour marquer cette nouvelle édition un peu spéciale. 

Les 14, 15 et 16 octobre prochain, le MaMA Festival sera forcément différent des précédentes éditions, mais il est évidemment toujours question de mettre en avant la pluralité de la scène musicale, nous assure Ségolène Favre Cooper. Artistes déjà connus ou pépites à découvrir, le programme s’annonce, comme à son habitude, pétillant et éclectique ! Du rap avec 100Blaze, de l’électro avec Camilla Sparksss, du rock aux influences maghrébines avec Al-Qasar… Il y en a pour tous les goûts et toutes les sonorités. On pourra aussi écouter Terrenoire, Bonnie Banane, P.R2B, Roxaane… Finalement, les difficultés liées à l’épidémie de Coronavirus sont l’occasion de mettre en avant les artistes français, pour le bonheur de nos oreilles ! 

Faire le bilan

Concernant la partie Convention, le festival prévoit de faire le point avec les professionnels sur l’état du secteur musical, particulièrement touché par la crise liée à l’épidémie de Covid-19. « C’était cohérent, explique la programmatrice du festival, le secteur a été touché à tous les niveaux, pas seulement là où c’est le plus visible, c’était donc logique qu’on se sente concernés ». Bilan, conséquences mais aussi perspectives d’un secteur à l’arrêt, il s’agira de penser le monde de la musique de demain et d’étudier les nouvelles pratiques afin de mieux l’appréhender.

Le MaMA donne aussi une nouvelle fois toute sa place aux sujets sociétaux en mettant en avant la place des femmes dans l’industrie musicale. Pour l’équipe du festival, féminine et engagée, c’est un sujet qui tient à cœur. « On peut encore faire mieux » affirme Ségolène Favre Cooper, qui vise la parité sur scène à l’édition 2022. Toutefois, pas de pression, l’idée est avant tout de choisir les musiciens en tant qu’artistes, « les questions sociétales ne sont pas accessoires, mais elles sont à prendre dans leur ensemble ».

Malgré le contexte, le festival devrait pouvoir se dérouler avec peu de changements, tout en respectant les protocoles sanitaires pour que la sécurité de tous soit garantie et que les événements se passent dans les meilleures conditions.

Sur le plan musical, nous ne sommes pas au bout de nos surprises car la programmation est loin d’être totalement annoncée. Pour connaître l’autre moitié des artistes qu’on aura la chance de voir et écouter au MaMA à l’automne, il faudra encore attendre le 15 septembre. Mais pour les impatients, toutes les informations et la billetterie sont à retrouver sur le site du festival.

 

Visuel : © Noémie Coissac

 

« L’Envolée », de Eva Riley : un premier film prometteur
« Celles qui chantent » : un film varié et sensible
Alice Martinot-Lagarde

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *