Actu

MAD de Paris : Olivier Gabet devient Directeur général adjoint !

MAD de Paris : Olivier Gabet devient Directeur général adjoint !

23 juillet 2019 | PAR Caroline Condroyer

Selon une annonce du lundi 22 juillet 2019, Olivier Gabet devient le nouveau directeur général adjoint du Musée des Arts Décoratifs (MAD) de Paris. Il conserve bien évidemment toujours ses fonctions de directeur du musée, qu’il occupe depuis 2013. Retour sur le parcours d’un spécialiste des arts décoratifs du XIXème siècle.

A lire aussi : Oranges et blanches, les années Hermès de Martin Margiela flamboient au Musée des arts décoratifs

Olivier Gabet a effectué ses études à l’Ecole des Chartes et l’Ecole nationale du Patrimoine. Il devient par la suite spécialiste en arts décoratifs du XIXème siècle. Sa carrière débute en tant que conservateur au musée d’Art moderne de la Ville de Paris où il est en charge des collections mobiliers et objets d’arts. 

Janvier 2005, direction le Musée d’Orsay dans lequel Olivier Gabet se voit en confier les collections d’arts décoratifs de 1850 à 1900, ainsi que le projet d’arts contemporains Correspondances.

Trois ans plus tard, janvier 2008, il quitte Orsay pour rejoindre l’Agence France Museum. Là-bas, il supervisera, le projet du futur Louvre d’Abu Dhabi. Il intervient en premier lieu comme conservateur des arts décoratifs puis comme directeur scientifique adjoint. 

En 2013, Olivier Gabet devient directeur du MAD de Paris pour les collections suivantes : arts décoratifs, design, mode, textile, publicité et graphisme datant du Moyen Âge à nos jours, mais aussi celles du musée Nissim de Camondo. Son objectif, faire parler de l’institution à l’échelle du pays mais aussi du monde, par la diversité et la qualité des expositions. 

Depuis son arrivée, il a déjà dirigé de nombreuses expositions comme : Korea Now! (2015), Piero Fornasetti, la folie pratique  (2015), L’Esprit du Bauhaus (2016),  Christian Dior, couturier du rêve, Gio Ponti, archi-designer (2018). Il a également créé un espace consacré au design et aux arts modernes et contemporains dans le pavillon de Marsan. 

A lire aussi : Christian Dior au musée des Arts décoratifs : une méta-expo époustouflante

Visuel : ©Wikimedia 

Harry Roselmack dévoile les « Fractures » de la société française [Interview]
Bilan de la 73e édition du Festival d’Avignon
Caroline Condroyer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *