Actu
L’agenda culture de la semaine du 4 septembre

L’agenda culture de la semaine du 4 septembre

04 septembre 2017 | PAR Guillaume Laguinier

Quoi de plus efficace, pour oublier la terne grisaille qui accompagne forcément l’arrivée du mois de septembre, qu’une bonne bouffée de culture? Chez Toute La Culture, c’est le remède le plus efficace que l’on ai trouvé. Voici notre prescription anti-déprime du mois de septembre ! 

Du 6 au 10 septembre: le festival Extra! Hors livre, au centre Pompidou. 

extra

Si les événements littéraires récompensant des livres (ou leurs auteurs) sont légion, le festival Extra!, qui se déroule au centre Pompidou du 6 au 10 septembre met lui l’accent sur « la littérature affranchie du livre« .

D’inspiration Dadaïste, il s’agit ici de récompenser les artistes qui ont su faire de la poésie depuis d’autres supports: visuelle, sonore, feuilleton mural, art du discours…

Un espace dédié aux plus-petits aborde ces mêmes thématiques, ouvrant les visites à toute la famille.

Toutes les infos ici.

Du 1er au 10 septembre : Le festival de Deauville.

deauville

C’est l’un des rendez-vous incontournables pour les amateurs de cinéma américain. Le 43ième festival de Deauville se poursuit cette semaine. Un jury 5 étoiles présidé par Michel Hazanavicius aura la lourde tache de départager les 14 longs-métrages du cru 2017.

Six récompenses seront décernées à l’issue des visionnages, dont la plus prestigieuse, Le Grand Prix. Le vainqueur de cette année succédera à Ira Sachs, lauréat en 2016, avec Brooklyn Village et s’inscrira dans la lignée, entre autres, de Damian Chazelle (le réalisateur de Lalaland a triomphé à Deauville avec Whiplash, en 2014) ou de Jonathan Dayton (pour Little Miss Sunshine, en 2006)

Toutes les infos ici.

Du 7 au 10 septembre: Climax Festival à Bordeaux.

climax-festival

Fort d’une édition 2016 dont le succès a largement dépassé l’attente des organisateurs, le festival Climax a Bordeaux rempile cette année. Du 7 au 10 septembre, les festivaliers sont attendus en nombre autour de Nicolas Hulot pour cette troisième édition. La formule reste, dans les grandes lignes, la même : une série de concerts et de conférences. Les objectifs sont double: s’amuser, d’abord, puis sensibiliser sur l’impact de l’alimentation (et de sa production) sur le climat.

Chaque année, l’exigeante programmation musicale illustre une volonté de transcender le simple rendez-vous écolo-friendly. Ainsi, cette année, les rois des charts estival Youtube de chez Délicieuse Musique croiseront l’un des pères de la techno Paul Kalkbrenner. Habitué des événements de ce type, l’enfant terrible de la scène Pop/Rock, Pete Doherty sera de la partie.

De très nombreuses conférences sont programmées. José Bové et Audrey Pulvar, pour ne citer qu’eux, animeront certaines d’entre elles.

Toutes les infos à retrouver ici.

Du 9 septembre au 19 octobre: Exposition Takis, « Black and White, the fourth dimension », galerie Xippas Paris.

À 90 ans passés, Takis est toujours, quelque part, un grand enfant. Ses jeux à lui? Des aimants grâce auxquels l’artiste s’amuse à défier les lois de la gravité. Le maître invite les visiteurs de la galerie Xippas  à faire de même, eux aussi, avec les objets métalliques, la peinture ou les forces magnétiques.

Autant d’éléments reliés aux toiles. Le spectateur devient dès lors un acteur à part entière de cette installation artistique participative: chacun de ses mouvements pouvant déplacer les aimants mène à une forme nouvelle, légère nuance de la précédente ou chamboulement total de l’oeuvre .

Toutes les infos à retrouver ici.

Du 8 septembre au 26 novembre: Richard Wentworth à la Maison Alaïa.

wentworth

Voila trois ans que le sculpteur Richard Wentworth est l’invité privilégié de la très secrète Maison de mode Alaïa. Trois ans durant lesquels il s’est attelé à photographier des moments de vie intime au sein d’une institution qui diffère des grandes du secteur.

Son travail est exposé à la Galerie Azzedine Alaïa à partir du 8 septembre. La veille, le 7, un vernissage inaugural est prévu, de 18h à 21h.

Toutes les infos ici.

Du 5 août au 17 septembre: Classique au vert

classique

Au milieu du Parc Floral, la Mairie de Paris s’associe à l’agence Sequenza (communication et production) pour mettre, chaque week-end, la musique classique à l’honneur. L’événement, qui a débuté la première semaine d’août, touche à sa fin: il ne vous reste que les deux week-ends à venir pour profiter de la promesse d’une douce mélodie dans un décor de parterres de fleurs colorées.

Toutes les infos ici.

Du 8 au 17 septembre: Le temps d’aimer la danse, à Biarritz. 

dansetemps

A l’occasion de la 27ème édition du Festival « Temps d’aimer« , la danse est mise à l’honneur à Biarritz. Ou plutôt les danses : la programmation des neufs jours se veut la plus éclectique possible.

Grands noms du registre classique et artistes avant-gardistes se partagent ici l’affiche.

«Perdue est la journée où l’on n’a pas dansé une seule fois » (Nietzsche)

Toutes les infos ici.

Visuel : Photos officielles

© Crédit vidéo: INA / France 2

 

Le Festival des Francophonies en Limousin se déploie du 20 au 30 septembre
Playlist partenaire – festival Crossroads (14-17 septembre)
Guillaume Laguinier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *