Actu
Déconfinement: les grandes lignes prévisionnelles pour le secteur de la culture

Déconfinement: les grandes lignes prévisionnelles pour le secteur de la culture

05 mai 2020 | PAR Zeliechloe

En attendant le discours de notre président mercredi,  Christophe Girard, adjoint à la culture à la mairie de Paris nous donne les grandes lignes prévisionnelles d’un plan de déconfinement des activités culturelles. Aides aux artistes, réouvertures des musées, bibliothèques et festivals: on fait le point. 

« L’art, la culture ne sont-ils pas le remède le plus puissant qui soit pour sortir de ses gonds, se réinventer, reprendre confiance, rêver ? » question rhétorique de Christophe Girard dans son entretien avec Télérama. Cette question a toute sa place vue la situation actuelle et le besoin de laisser divaguer son esprit. Tous les acteurs du secteur culturel s’efforcent de produire du contenu pour nous divertir. On ne compte plus les expositions virtuelles, les podcasts, les lives d’artistes…  Les différents domaines de la culture forment une coalition contre notre ennuie. Et pourtant ils sont les absents du discours d’Edouard Philippe du 28 avril. La réponse à cet oubli d’un secteur qui fait vivre près de 1.3 million de personnes ne sait pas faite attendre. Une tribune est publiée le 30 avril dans le journal le Monde. D’une parole commune réalisateurs, comédiens, musiciens et grands noms du cinéma demandent de réparer cet oublie. 

C’est une reprise morcelée et crescendo qui s’annonce. Une première étape à partir du 11 mai qui permettrait aux personnels des musées de se mettre aux nouvelles normes sanitaires pour une réouverture progressive à la mi- juin. Les galeries, quant à elles, au même titre que les commerces devraient pouvoir ouvrir leur porte à partir du 11 mai. Les bibliothèques suivent la même voie que les musées, une réouverture courant juin est espérée. 

Du côté des festivals on apprend que Paris l’été n’aura pas lieu mais Paris plage et le Mois d’ août de la culture  devrait se maintenir. Ce dernier dépend tout de même de la mise aux nouvelles normes sanitaires des grands lieux culturels municipaux. Quant à  Nuit blanche la possibilité d’une annulation n’est toujours pas d’actualité. 

Pour les théâtres : une mise aux normes sanitaires des locaux par le personnel  à partir du 11 mai, pour un retour des équipes artistiques dès la fin mai et une ouverture au public pas avant la rentrée de septembre. L’idée est de transformer les théâtres municipaux en résidence d’artistes pour que les comédiens puissent répéter, dans les normes, leurs créations pour la rentrée. 

L’objectif est donc une réouverture progressive et segmentée à partir du 11 mai, sous réserve de l’évolutions dans les jours à venir des indicateurs sanitaires. Le retour à une activité « normale » est incertain et peut-être remise en question à tout moment. 

visuel: © Ian Bridgeman / theatre seating

 

 

 

« Le siècle vert » : Regis Debray suggère une action universelle pour l’écologie
L’interview confinée de Marie Cozette : « Que la culture reste importante dans l’action publique »
Zeliechloe

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *