Actu
Agenda cinéma de la semaine du 19 mai

Agenda cinéma de la semaine du 19 mai

19 mai 2021 | PAR Léna Saint Jalmes

Ça y est ça rouvre ! Avec plus de 450 films à l’affiche dès aujourd’hui, on ne sait plus où donner de la tête. Toute La Culture vous fait la sélection cinéma à ne pas rater cette semaine !

ADN

Pour ADN, sélectionné pour le festival de Cannes 2020, Maïwenn est à la fois la réalisatrice et l’actrice du rôle principal, Neige. Neige perd son grand-père algérien. Ce décès va déclencher une tempête familiale et une crise identitaire chez Neige. Elle part donc explorer son héritage et ses racines, elle recherche son ADN.

Michel-ange

Michel-Ange est mis en scène par Andrey Konchalovsky, réalisateur russe de 83 ans. Ce biopic porté par Alberto Testone suit le célèbre peintre et sculpteur à travers les moments d’angoisse et d’extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté.

 

Le temps retrouvée

Un cycle 35 mm “Le temps retrouvée” pour une jauge à 35 % au Forum des images. C’est sous le signe de l’humour mais aussi puriste (nostalgie de l’argentique ?) que le Forum des images rouvre. Ce week-end, c’est la comédie française qui est à l’honneur avec du Tati, du Klapich et du Marion Vernoux.

Slalom

Un drame psychologique réalisé par Charlène Favier et porté par Noée Abita et Jérémie Renier. Lyz, 15 ans, vient d’intégrer la section ski-études du lycée de Bourg-Saint-Maurice. Fred, son nouvel entraîneur et ancien champion, remarque immédiatement son talent et décide de tout miser sur elle. Sous la houlette de Fred, Lyz ne tarde pas à enchaîner les victoires, mais commence à tomber sous l’emprise absolue de son entraîneur…

Réouverture de la cinémathèque française

Dans cette carte blanche, qui aurait dû être présentée en mars 2021 dans le cadre du festival Toute la mémoire du monde, Bertrand Tavernier invitait les spectateurs de la Cinémathèque à un voyage en douze films, souvent rares, à travers sa cinéphilie américaine. Pour lui rendre hommage, sa programmation rouvrent enfin.

Adieu les cons

Adieu les cons, film réalisé par Albert Dupontel, a remporté sept Césars en 2021. Le film aborde des sujets de société tels que le burn-out, les maladies professionnelles, le hacking, les violences policières et la naissance sous X. Lorsque Suze (Virginie Efira), la quarantaine, apprend qu’elle est gravement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB en burn out et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

 

De l’art en vidéo !

Une masterclasse avec Clément Cogitore, en partenariat avec France Culture a lieu ce soir à 18h. Clément Cogitore a été récompensé en 2011 par le Grand prix du Salon de Montrouge, puis nommé pensionnaire de l’Académie de France à Rome-Villa Médicis. Ses films ont été sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals internationaux (Cannes, Locarno, Telluride, Los Angeles, San Sebastian). En 2015 son premier long-métrage Ni le ciel, Ni la terre a été récompensé par le Prix de la Fondation Gan, au Festival de Cannes – Semaine de la critique, salué par la critique et nominé pour le César du meilleur premier film. Cette rencontre est animée par Anaël Pigeat, critique d’art et productrice à France Culture.

A suivre en direct depuis la chaine Youtube de la Fondation Pernod Ricard.

Visuel : Affiche du film ADN.

Baskets Rouges : la rage de vivre d’une jeunesse
Le viol de Lucrèce de Britten par l’Académie de l’Opéra de Paris : spectacle poignant de haute volée
Léna Saint Jalmes

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture