Prix littéraire Régine Deforges à « La Petite Barbare »

16 mars 2016 Par Amel Bouziani | 0 commentaires

Le Prix Régine Deforges, dédié aux premiers romans, a été attribué à la romancière et blogueuse Astrid Manfredi, pour « La petite barbare », édité chez Belfond.

Astrid Manfredi peut s’en réjouir. Un tout premier roman et la voilà déjà couronnée du Prix Régine Deforges. D’ailleurs, Toute la Culture a même chroniqué « La Petite Barbare »  (à lire ici). Le livre de cette romancière paru l’été dernier est le récit d’une jeune femme de 20 ans qui purge une peine de prison pour complicité de Meurtre.

Née le 4 novembre 1970, la romancière a été étudiante à l’Université Paris Sorbonne Nouvelle III où elle a suivi des études de littérature française et en même temps a créé le blog de chroniques littéraires : « Laisse parler les filles ». Elle intervient dans la rubrique littérature de temps en temps pour le site Huffington Post.

Prix du premier roman à un nom

Ce prix a été créé cette année pour saluer la mémoire de l’écrivain et éditrice féministre Régine Deforges. Elle est née le 15 août 1935 à Montmorillon, dans la Vienne, et décédée à Paris le 3 avril 2014 à l’âge de 78 ans. Le prix du premier roman s’appelle désormais en son nom, une initiative de ses propres enfants et de la ville de Limoges.

Lors de la compétition, dix romans étaient en lice. Astrid a été nommée lauréate et recevra officiellement son prix le 2 avril prochain à l’occasion du Salon Lire à Limoges (en Haute-Vienne). De plus, elle se verra remettre un chèque de 3000 euros et afin de promouvoir son roman, elle bénéficiera d’une campagne publicitaire, financée (20 000 euros !) par la Ville de Limoges.

visuel : couverture du livre et portrait officiel (c) Philippe Matsas


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: