Documentaire : Precious Life, le combat d’un journaliste et de médecins israéliens pour sauver un nourrisson de Gaza

3 février 2011 Par
Yaël Hirsch
| 3 commentaires

Nominé aux Oscars 2011 dans la catégorie « documentaire », « Precious Life » est le compte rendu par le journaliste Shlomi Eldar de la tentative de sauvetage d’un nourrisson de Gaza dans un hôpital israélien. Alors que le conflit israélo-palestinien bat son plein et qu’un mur est construit pour isoler Gaza, guérir l’enfant de sa maladie génétique est un entreprise difficile et émouvante. Sortie le 23 mars.

Shlomi Eldar a couvert Gaza pendant plusieurs années pour la chaîne privée israélienne Channel 10. Le contexte politique l’empêchant désormais d’œuvrer sur le terrain, il est contacté par un médecin de l’hôpital pour enfant Edmond et Lili Safra à Tel Hashomer. Le médecin lui demande de l’aide pour sauver un nourrisson palestinien, Mohammad,  qui  soufre d’une maladie génétique. Le bébé n’a pas de défense immunitaires et mourra si l’on ne parvient pas à lui faire une greffe de la moelle osseuse. Mais l’opération coûte cher et les parents palestiniens ne disposent pas de la somme. L’accès a la télévision qu’offre Shlomi Eldar permettrait de faire un appel à des dons auprès des Israéliens. Le journaliste se rend à l’hôpital pour rencontrer Mohammad, sa famille et le médecin. Il part, caméra en main pour filmer une aventure humaine passionnante et difficile, où l’argent est finalement facile à trouver, mais où l’intensification du conflit empêche presque tout déplacement entre Gaza et Tal Hashomer. D’une part, la famille de Mohammad se demande si elle peut faire confiance à des juifs, qui sont leurs ennemis. Et d’autre part, pour trouver un donneur compatible, il faut pouvoir tester toute la famille du nourrisson … et Gaza est vraiment muré : les Palestiniens qui en sortent pour aller vers Israël sont très peu nombreux.

Filmer un documentaire n’est pas le métier de Shlomi Eldar. Mais le sujet  qu’il a choisi touche au cœur du  conflit israélo-palestinien, par le biais d’un enfant que tous sont décidés à sauver.  Sa connaissance intime de Gaza et son implication pour la paix distillent un information riche, intellectuellement et émotionnellement. Enfin, la spontanéité même de l’acte de filmer ménage un suspense soutenu qui tend documentaire comme un arc. Chapeau bas, donc pour l’authenticité et l’originalité du combat de Shlomi Eldar. Avec une petite réserve cependant : Très impliqué dans le combat pour la paix et très en colère contre les hommes de guerre qui se soucient de stratégie et non pas des vies individuelles, le journaliste en fait parfois beaucoup trop dans l’émotion : les musiques tragiques qu’il insère en temps de suspense, ses commentaires très personnels en voix off  sont presque contre-productifs pour délivrer ce message.  En nous donnant l’impression que tous veulent la paix, Eldar a probablement raison, mais en dénonçant par l’émotion pure les gouvernements qui envoient les jeunes générations à la mort, apparemment sans raison, il oublie une partie importante de la réalité. Aussi pur soit-il, un pacifisme radical au point d’écarter les faits et les évènements réels ne peut totalement convaincre.

Shlomi Eldar, « Precious Life« , Israël, 2010, 1h22. Sortie le 23 mars.

Documentaire : Precious Life, le combat d’un journaliste et de médecins israéliens pour sauver un nourrisson de Gaza