Mouvement de grève à la Comédie-Française

29 mai 2018 Par
Claudia Lebon
| 0 commentaires

Depuis le mardi 22 mai, une grève d’une partie du personnel de la Comédie-Française perturbe les représentations.

cf

La direction a indiqué lundi que la Comédie-Française tentait de trouver une solution pour mettre fin à une grève « illimitée » d’une partie de son personnel. Un communiqué du théâtre indique que ce mouvement de grève, entamé le 22 mai, porte « sur plusieurs revendications dont l’une uniquement liée au service machinerie ». Deux syndicats de la Comédie-Française auraient déposé un « préavis de grève illimité » ne concernant que la salle Richelieu.

Alors que les grévistes réclament une « mesure catégorielle », la direction du théâtre propose «une mesure salariale générale à l’ensemble du personnel, sans distinction de service, d’ancienneté ou de grade».

Eric Ruf, administrateur général, a déclaré souhaiter une « sortie rapide à cette crise » qui a provoqué l’annulation de la première de la Locandiera de Carlo Goldoni samedi. Les journalistes se réjouissaient lundi de pouvoir découvrir la pièce lors de la « générale de presse », qui a finalement été annulée elle-aussi. Les représentations de l’Eveil du printemps de Frank Wedekind et de Poussière de Lars Norén ont pu avoir lieu mais sans les décors des spectacles, le décor de La Tempête, mis en scène par Robert Carsen, étant encore installé sur le plateau.

Visuel © CC BY-NC-ND 2.0