Actu
Agenda culturel du week-end du 18 février

Agenda culturel du week-end du 18 février

18 février 2022 | PAR Marion Allard-Latour

Tour d’horizon des évènements culturels en ce week-end du 18 février.

Singulis/Le Silence de Molière à la Comédie-Française

Jusqu’au 27 février, Danièle Lebrun incarne seule en scène la fille de Molière, au Studio-Théâtre de la Comédie-Française. Esprit-Madeleine Poquelin a connu une existence placée sous le sceau du silence. Tirée du livre de Giovianni Macchia et mise en scène par Anne Kesler, la pièce est un hommage à l’unique descendante de l’auteur des Femmes savantes.

Plus d’informations ici.

Gatsby le magnifique au Théâtre du Châtelet 

Mise en scène par Alexandre Plank, cette version de Gatsby le magnifique a été créée au Festival d’Avignon en 2018. Le rôle-titre est tenu par Sofiane Zermani et Daisy est interprétée par Lou de Laâge. La pièce se joue jusqu’au dimanche 20 février.

Plus d’informations ici.

À la rencontre du petit prince au musée des Arts Décoratifs

Depuis le 17 février, le public peut se plonger dans l’univers du petit prince, personnage emblématique créé par Antoine de Saint-Exupéry. 600 pièces ayant appartenu à l’auteur sont présentes au sein de l’exposition. Écrit en 1943, l’ouvrage ne fut publié en France qu’en 1946. L’oeuvre est l’une des plus lues au monde. 

Plus d’informations ici.

Charles Ray au Centre Pompidou

Les oeuvres du sculpteur Charles Ray sont exposées pour la première fois au Centre Pompidou et ce jusqu’au 20 juin.  L’artiste pose une question : « qu’est-ce qu’une sculpture ? ». Tout au long du parcours, les visiteurs peuvent ainsi lui donner plusieurs définitions. Charles Ray utilise plusieurs matériaux comme l’aluminium ou la fibre de verre peinte, afin de donner un relief unique à son travail.

Plus d’informations ici.

Récital d’Elisabeth Leonskaja à la Philharmonie de Paris 

La pianiste Elisabeth Leonskaja donnera un récital samedi 19 février dans la Grande salle Pierre Boulez à la Philharmonie. Schubert sera à l’honneur avec l’interprétation de Drei Klavierstücke D 946, la Sonate D. 840 et la Sonate D. 850

Plus d’informations ici.

Visuel : © Leatitia Larralde

 

 

 

Les réalités augmentées de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel au 104
« Pour tout vous dire » de Joan Didion : l’Amérique en poche
Marion Allard-Latour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture