Tendances

Victimes de la mode, la boite à sorties vous invite chez Marc Labat

25 novembre 2009 | PAR Amelie Blaustein Niddam

C’est fin novembre, début décembre, c’est tous les ans, et ça met 200 filles toutes habillées pareilles dans des files d’attentes sans fin..ce sont…les ventes privées !!!bravo ! Un peu de sérieux les enfants… une vente privée n’est pas une vente presse, qui elle n’ouvre ses portes qu’aux journalistes ou aux copines de l’attachée de presse, ou aux copines de la journaliste qui a bien voulu donner le carton car elle est gentille. Un vente privée, c’est une braderie  de fringues de marques tendances  qui deviennent abordables à prix HetM

A la Boite à sorties, on parle culture, et à voir la file d’attente qui ornait la place des Vosges ce matin sous les yeux médusés des hommes qui faisaient leur footing, une vente privée est un phénomène culturel. Des groupes facebook leur sont consacrées allant jusqu’à 6000 fan (es)…

Effet crise ou effet de mode ? Effet de mode clairement ! Car si les robes chez Les Petites sont à 75% moins cher que rue des Franc Bourgeois,  elles sont tout de même à 70 euros, l’experte que je suis vous informe que ce sont les mêmes, qui en juin en coutait 50…non, cette semaine quasi sacrée est attendue par toute la génération des parisiennes entre 20-35 ans qui s’amusent à  trouver les cartons, échanger les bons plans, se faire des amies dans la queue

Et pour les professionnels ? il s’agit d’écouler le stock et de faire connaitre la marque en assurant leur réputation, car les ventes privées qui  agitent le plus de filles en bottes et gros sac mous en cuir Aridza Bross  sont les ventes des « petits » créateurs, avec en tête : Maje, Sandro, Les Petites.

C’est-à-dire des marques prêt-à-porter moyenne  gamme, mais également du prêt-à-porter de grand couturier un peu confidentiel, par exemple, l’artiste Martin Margiela qui lui offrre un vente plus confidentielle, car plus cher, mais où vous sortirez avec La pièce, rare comme une oeuvre d’art.

Allez..à vos  amarc-labatgendas  pour une selection !

 

 

ARIDZA BROSSMercredi 2 décembre (9h30-20h) + Jeudi 3 décembre (11h-21h30) +Vendredi 4 décembre (09h00-16h) + Dimanche 6 décembre (10h-20h), 61 rue de Bretagne – Paris 3ème , entrée libre

Ventes de Presse MARC LABAT du mercredi 2 au samedi 5 décembre 2009, 94 rue du Temple – Paris 3e, cartons à imprimer ici! 

 

Et jusqu’à samedi, toujours Les Petites, Sandro, Sequoia, April May ..and many more ! Bon shopping 

 


 


Vidéo : Obispo, « La Valse des regrets » live sur W9
Sarkozy ne rapatriera pas Camus au Panthéon
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Victimes de la mode, la boite à sorties vous invite chez Marc Labat”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *