Tendances
Shopping de Noël au Take Me Out

Shopping de Noël au Take Me Out

06 décembre 2012 | PAR Anne-Laure Plesset

Depuis 3 ans, le festival « Take Me Out » déniche de jeunes créateurs et de nouveaux talents. Cette édition spéciale shopping de Noël  tiendra place à la Galerie Nikki Diana Marquardt dans le Marais.

Pour cette édition, le Take Me Out réunit, dans la célèbre galerie du Marais, designers, créateurs, artistes et DJs. Les artistes de ce festival d’un nouveau genre présentent pendant deux jours, œuvres, shows, concerts pour célébrer avec le public la création. Ce festival invite à la découverte de nouveaux talents, à dénicher les perles rares des créateurs, à se balader entre nouvelles tendances et musiciens…
Le Take Me Out c’est la possibilité de shopper, bruncher, assister à un concert et boire un verre dans un même lieu. Ou comment faire ses achats de Noël dans un lieu festif et plein de surprises !

Parmi la quarantaine d’artistes présents lors du Take Me Out, nous pourrons par exemple croiser Chloé Bonnard, la photographe des « Nanas d’Paname » imaginées en collaboration avec la talentueuse make-up artist Aurélie Martin.
Vous avez sûrement déjà vu passer sur Facebook ces photos d’artistes sublimement mises en valeur par un maquillage glamour et flashy prenant la pose dans des décors bigarrés.
Ces clichés sont aujourd’hui regroupés dans un livre éponyme sorti le 8 novembre dernier que Chloé Bonnard et Aurélie Martin viendront présenter lors du Take Me Out.
www.facebook.com/pages/Les-Nanas-dPaname/112540785502045

Nous aurons également le plaisir de retrouver Léonor Mataillet qui, après nous avoir enchantés avec ses objets d’art et de déco (en 2004, est élue meilleure créatrice de l’année par Serge Bensimon et reçoit la médaille des métiers dans le cadre de la semaine « Paris, capitale de la mode »), revient cette année avec une nouvelle corde à son arc : la joaillerie.
Avec sa nouvelle marque St1, l’artiste nous propose une collection de bijoux, alliant les pierres précieuses à l’argent et au vermeil. Nous retrouvons toute la sensibilité de la créatrice dans la finesse de ces pièces qui sont à porter au quotidien.
www.leonormataillet.com/

 

Aurélien Bellanger : une théorie plus soucieuse des informations que de la littérature
Les 10 soirées du week-end du 7 décembre
Anne-Laure Plesset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *