People

George Michael condamné à cause de sa conduite

15 septembre 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Après notre Delarue bien français, c’est au tour d’une autre star d’outre-Manche de se faire épingler à cause de problèmes liés aux substances illicites. Hier, le tribunal anglais a condamné le chanteur  de 47 ans à écoper de 8 semaines de rétention.

Ayant ingurgité un cocktail à base de cannabis, d’anxiolytiques et d’alcool, le chanteur avait malencontreusement heurté de plein fouet la vitrine d’un magasin de photo avec son 4×4 dans le quartier huppé de Hampstead le 4 juillet dernier. Lors de son procès, il avait plaidé coupable pour ses fautes commises. En 2007 il avait déjà eu son permis suspendu pour deux ans et avait été condamné à 100 heures de travaux d’intérêts généraux suite à une autre affaire de conduite sous l’influence de drogues.

Le juge de la cour de Highburry Corner à Londres n’a montré aucune clémence et l’a dénoncé d’être un « risque pour le public » ajoutant en s’adressant au mise en examen : « Votre palmarès est inquiétant. Il montre que vous avez été pris en flagrant délit de possession de cannabis à deux reprises en 2006, condamné à deux ans de suspension de permis en 2007, puis une nouvelle fois pour possession de drogues de catégories A et C en septembre 2008 » avant de finir par : «  Il n’apparaît pas que vous ayez essayé de vous sortir de ce qui apparaît fortement comme une addiction au cannabis ».

Au final, la sentence est tombée, il doit payer une amende de 1250 livres et effectuer un séjour en détention de 8 semaines. A l’issue de cette séance, Kenny Goss, le petit ami de la star a fondu en larmes. Cependant selon la BBC news, George Michael aurait de bonnes chances de ne purger que la moitié de sa peine soit 4 semaines et que durant les 4 autres il ferait l’objet d’une surveillance de la part des services correctionnels.

Critique de L’homme au bain de Christophe Honoré, complaisant et racoleur
Big Boi d’Outkast sort son premier album solo
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *