Mode
Maxime Simoëns Printemps Eté 2015 – « #Colorful is the new black »

Maxime Simoëns Printemps Eté 2015 – « #Colorful is the new black »

08 octobre 2014 | PAR Nausicaa Ferro

Du bleu saphir, du rose rubis, de l’orange feu en passant par du vert aqua… La punchline « colorful is the new black » dit vrai. Cette saison, chez Maxime Simoëns, la couleur est le nouveau noir, et ce n’est pas rien pour ce styliste qui vivait jusqu’à présent en noir et blanc.

« Après la dernière collection, tout en noir, la maison avait besoin de couleurs…» explique Lucie Langlais-Vignon, directrice de collection chez Maxime Simoëns. C’est ainsi que l’obsession de la couleur a germé dans l’imagination du styliste de 29 ans. Inspiré de peintres comme Nicolas de Staël, Mark Rothko, ou encore Daniel Buren, le créateur a conçu la couleur de ses tenues tantôt en horizons dégradés, tantôt en graphisme carré, si bien que la collection se décline en univers aussi colorés que diversifiés.

Plus que de la couleur,  Maxime Simoëns a voulu cette saison de la pop façon sixties. Les jeunes France Gall, Catherine Deneuve, Jane Birkin sont présentes en filigrane dans ces silhouettes géométriques, ces robes trapèzes, ces looks baby doll qui laissent le corps libre de danser, jouer, s’exprimer bref, qui permet aux femmes de vivre insouciantes et frivoles.

Maxime Simoëns signe là sa quatrième collection de prêt-à-porter et, fidèle à lui-même, il continue à utiliser la broderie (à noter les broderies brush, imitant un coup de pinceau négligemment passé sur un mur blanc, et les broderies mosaïque).

Egalement remarquée dans cette collection, la robe en cuir orange ajourée, mais aussi la coiffure des mannequins lors du défilé, qui portaient les cheveux sagement lâchés avec une raie au milieu dont la seule  fantaisie était des racines aux couleurs chatoyantes (le concept a immédiatement été tutorelisé par le ELLE UK sur Instagram).

© Maxime Simoëns

Le Louvre a besoin de vous !
Owen Wingrave ambitieux et audacieux à l’Opéra National de Lorraine
Nausicaa Ferro

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture