Mode
La sélection du mardi : sport chic, bas choc !

La sélection du mardi : sport chic, bas choc !

28 mai 2013 | PAR Mariska Konkoly


OyshoEvénement sans précédent et qui fait grand bruit aux premières lueurs de l’été, portant le nom malfaisant de régime, dirige sans peur ni menace le dictat. De mal en pis, reluisant sur les terrasses, ces petits verres de rosé à débordement, ces fromages de chèvre croustillants et ces glaces édulcorées, autant de supplices de Tantale à ne pas déplorer. Alors pour allier esprit saint dans un corps saint, et pouvoir sur ruer sans mesure sur les affriolantes tentations estivales, l’esprit sportif reste maître de la transpiration sans culpabilité. Et ce plaisir ne se boude pas sans style, d’où l’idée qui jaillissait alors de composer autour de ces nouvelles tenues mouvantes qui s’éloignent du jog’.

Le règne du colorama. Le justaucorps  n’est plus, le legging brillant s’oublie tandis que le bandeau en éponge s’enterre. Mais de ces années 80, la couleur reste post-mortem ! Plongeons dans l’essence même de la couleur, déclinée sans mesure en peinture de la forme. L’imprimé est irréel et le sportswear semble prêter ses codes au fluo no limit. Chez les créateurs, la folie artistique ne s’arrête pas et chaque année, Adidas renouvelle  sa merveilleuse collab’ avec Stella McCartney, redoublant de coupes designées sur mesure, à l’aérodynamisme fulgurant de style au bras du très chic éclatant.

Baskets de déesse. La basket de course à pied, s’affine à mesure sous un design aérien et se réinvente en Hermès du footing toujours habilement composé. Loin de la tennis à scratch et des odeurs du gymnase du collège, la petite limpide s’improvise maîtresse de l’élégance. Aujourd’hui déclinée en must have du soulier, elle se décline en version chaussure de ville associée au legging et adepte du décontracté opportun. Chez Nike, la chance nous est donnée de créer au fil de nos envies fulgurantes la basket de course de nos rêves ! La bien nommée Nike Free 5.0 se réalise désormais version ID et se prête aux couleurs de l’invention.

oysho 2Dos nageur. Le débardeur, allié majeur de la tenue fulgurante se retrouve dans la nouveauté, s’éveille sous les technologies anti-transpirantes et respirantes toujours plus audacieuses. Si l’appel de la balle est tout proche, Rolland-Garros s’allie à Adidas et recompose les tenues des joueurs ! La coupe savoureuse se fait transparente et féminine à outrance autour de la dynamique sportive en bretelles transparentes. Chez Stella, le débardeur s’adonne à la nage sur le devant, se parsème de résille et se réinvente en imprimé animal toujours plus stimulant pour aller à la vitesse du guépard !

Devise de capuche ! Il est indispensable ce k-way en toile cirée et affinée de transparence ! Il se juxtapose de couleurs acidulées et effervescentes, en bonbonnière rosée et ultra découpée pour mieux respirer. En manches chauve-souris, le parachute de la mode brave l’éclat et sue de style à outrance ! Chez Oysho, petit favori du côté de leur ligne sport, le rose se porte en protection des intempéries qui en pluies intempestives nous priveraient de cet accessoire !

Visuel (c) : DR et Oysho.

[Live report] Apparat au Café de la Danse : une mutation lyrique d’une beauté fascinante
Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque de Florence Cestac
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture