Mode
La sélection du mardi : mi-figue, mi-raisin et mix de saison

La sélection du mardi : mi-figue, mi-raisin et mix de saison

08 octobre 2013 | PAR Mariska Konkoly

Sélection 1Un coup la pluie s’emballe, tempête malfaisante et parapluie qui casse, et puis comme par magie l’étrange -10°C  se transforme en quelques heures en un merveilleux soleil généreux et tendre, lunettes de soleil sortez sortez ! Alors pour celles qui hésiteraient encore entre la tong et la botte fourrée, caprices météorologiques oblige, mixons les codes et évitons les faux-pas, doudoune au bras et espadrilles décalées.

T & B. Comprenez le t-shirt et les boots, alliés parfait. Cependant, boots légères et non pas bottes montantes jusqu’aux genoux, ou encore en mouton, à conserver pour plus tard. L’automne pluvieux et chaud, promet alors de petites bottines légères ou même plastiquées comme chez Oysho ou Melissa. En haut, t-shirt dans le vent pour parer au coup de chaud du métro et veste  sur l’épaule en cas de parade aquatique inopinée.

C & E. Comprenez chemisier et escarpins. Chic tenue un brin classique mais déclinable sans mesure en accessoires pour les rendez-vous particuliers de l’octobre. Chemise de soie alors en basique aérien, blouse légère et sensuelle s’acoquinent avec la jolie chaussure fermée sur bout, pointure pointue qui pour s’amuser, a décidé cette saison d’appréhender la couleur et l ‘imprimé léopard. Oui à la fantaisie.


sélection 2P & P.
Comprenez parka et plastique. Si pluie il y a, capuchon et autres trenchs sont les bienvenus associés à leur fameuse bottes de pluie, vernies. L’idéal, sous le manteau fin et long qui brave les gouttes à merveille, c’est l’alliance simple mais sempiternelle de la robe mousseuse, noire et simple alors pour parfaire l’ensemble. Si un rayon de soleil passait par là détruisant dans l’instantané nos espoirs de froid, la parure pourrait se transformer en un songe printanier.

C & C. Comprenez cuir et chapeau. Sous l’indétrônable perfecto qui fait des siennes depuis de très longues saisons, et qui nous le pensons à encore de belles années devant lui, apparaît en nouvel accessoire, un couvre-chef particulier. Déclinable en mille et unes formes, tantôt rond et anglais, tantôt en capeline de laine et ruban, petites casquettes à mignonnes oreilles, rien n’arrête les innombrables déclinaisons du cache-gouttes.

Légendes : Chemisette en georgette de soie, cloutée Walton, Belstaff, 625 euros. T-shirt en jersey de coton, orné Sono, 3.1 Phillip Lim, 350 euros. Escarpins en velours, ornés de noeuds Halki, Bruno Magli, 364 euros. Bottines de pluie Chelsea Glitter, en plastique, Oysho, 29, 99 euros. Chapeau en laine, H&m, 14,95 euros. Bottes en caoutchouc, Aigle, 80 euros. Parka en toile de satin, Esteban Cortazar, 885 euros. Blouson de motard en cuir, Topshop, 246 euros.

Visuel (c) : DR

Cet automne, domptez le temps…naturellement
Serpentine Sackler Gallery : Naissance d’une petite soeur
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *