Architecture
Serpentine Sackler Gallery : Naissance d’une petite soeur

Serpentine Sackler Gallery : Naissance d’une petite soeur

08 octobre 2013 | PAR La Rédaction

La Serpentine Gallery à Londres inaugure une nouvelle annexe dessinée par la célèbre Zaha Hadid. Pour son ouverture le lieu accueillera les œuvres du sculpteur argentin Adrián Villar Rojas.

Le nouveau bâtiment est situé non loin du premier dans Kensington Gardens, toujours à proximité du Serpentine Lake dont la galerie tire son nom. Les expositions des deux ailes seront pensées pour entrer en résonnance, se compléter. Une annonce alléchante quand on sait que Serpentine l’ainée a déjà abrité en son sein Andy Warhol, Jean Michel Basquiat, Jeff Koons ou encore Louise Bourgeois.

Créé par Zaha Hadid, l’architecte Irako-Anglaise qui avait inauguré en 2000 l’aventure des pavillons éphémères de la Serpentine et avait réitéré l’expérience en 2007, il allie les courbes futuristes qui caractérisent l’artiste à une poudrière du 19ème siècle. Un toit impressionnant, ondulation blanche à la manière d’une soucoupe volante ou d’un voile de mousseline fait écho aux colonnes immaculées du bâtiment d’origine.
Zaha Hadid, seule femme à avoir jamais décroché le prix Prizker (2004) confirme encore une fois son talent et sa place parmi les plus grands.

Mathilde Fabbro. 

Serpentine Sackler Gallery© 2013 Luke Hayes

La sélection du mardi : mi-figue, mi-raisin et mix de saison
[Annonce] Sonezaki Shinjû : les histoires d’amour finissent mal au théâtre de la ville
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *