Mode
La sélection du mardi : ces jeunes créateurs qu’il faut avoir à l’œil

La sélection du mardi : ces jeunes créateurs qu’il faut avoir à l’œil

12 novembre 2013 | PAR Mariska Konkoly

sYSENotre passion pour dénicher de petites pièces magiques, secrets cachés et jeunes talents encore trop inconnus du grand public s’affiche sans bornes et sans limites. Ainsi, Toute La Culture débutera prochainement un parcours merveilleux d’interviews à travers une pléthore de rencontres comptant les univers oniriques, originaux, plastiques… de ces créateurs de demain qui font de l’artisanat et de leur art, une passion à part entière. Dès lors et pour se mettre en bouche, dédions cette sélection du mardi, à nos futurs repérages.

Lingerie de taille. Portant en haut les coeurs, les poitrines féminines et sautantes, arborant la légèreté en tout point, poésie immatérielle qui soulève les allures légères, la griffe Ysé signe des lignes suspendues en un leit motiv bien amusant : celui de composer des soutiens de gorges et des baleines arrondies uniquement pour les dits « petits seins ». Assumant la féminité dans sa plus sensuelle totalité, le « rembourrage » est proscrit, le naturel est devancé et les pièces s’étiolent en dentelle jolie du bonnet A au bonnet B. Une composition à la limite du sur-mesure, belle idée pour cette griffe particulière qui signe  savoir-faire et idée 100% français.

Histoire de Monsieur. Nous vous parlions bien souvent, de ces fameux grigris que l’on aime garder sur soi, petites marques d’affections qui ne boudent pas en discrétion, perles miroitantes dans le noir, fins apparats de la joie. C’est l’essence tout en finesse, mesure du bijoux et de l’accessoire que dessine avec tant d’ivresse ce fameux Monsieur. Ainsi, baptisé Monsieur Paris, la marque est en hauteur, inspire les secrets d’or, et les colliers à découvrir au creux du cou. C’est au coeur du 3ème arrondissement de Paris, que l’écrin aux merveilles de Monsieur ouvre sa fenêtre entre boutique sur cour et atelier, pour observer les belles lettres du métal, toujours précieux.

petits createursLe dernier des Mohekann. Le cuir prend une forme tout à fait vivante, renait soudainement en une seconde peau, se meut en un nouvel objet de désir qui s’installe de manière plastique en puzzle géométrique, détournant les formes, bousculant les contours, attrapant sur son passage le contraste. Le mot est ainsi lâché, fulgurant d’abord, il devient ethnique ; c’est le Patchwork, cette association de coupes et formes ondulantes qui se rencontrent dans un périmètre défini et donnent naissance à la marque Mohekann. Ligne de sacs et de pochettes qui apparaissent comme des histoires de voyages, c’est cette belle vertu de l’objet presque unique, semblable s’éloignant, et ce pigment au coeur toujours très beau.

Time to « slip ». Aplaties et à plat ventre, pompons au bras, paillettes sous le manteau, découpe sur le devant, la slippers des temps modernes, s’appelle Chatelle. Ainsi, virevoltent et tournoient, des manèges de couleurs, de textures, de matières, d’imprimés, de brillant et de mat, d’accessoires et de profondeur, autour d’une griffe qui porte jusqu’au bout des pieds l’air romantique et suave des fraîches nuits d’été. Alors, s’enfile la slippers, au doux prénom d’autrefois, écaille de python en Octave, lilas et vernie tantôt qui aimerait se nommer Auguste ou Ambroise, Roméo brille et la forme iconique, est toujours là.

Légendes : Slippers Honoré en cuir écaille bleu Klein mystère, Chatelle. Pochette Two Moons XXL en patchwork cuir de vachette et veau velours, Mohekann. Bague Marion en or jaune et quartz blanc, Monsieur Paris. Ensemble Johnny Guitare, soutien-gorge push-up demi-mousse et culotte, Ysé.

Visuels (c) : DR

Lecture on nothing, Wilson par John Cage au Festival d’Automne
Muz : des enchères permettent au musée virtuel de perdurer
Mariska Konkoly

2 thoughts on “La sélection du mardi : ces jeunes créateurs qu’il faut avoir à l’œil”

Commentaire(s)

  • Merci pour la découverte de ces nouveaux créateurs ! Très sympa la sélection : la mode a de beaux jours devant elle :-) J’aime beaucoup les créations arty de la marque Mohekann.

    novembre 12, 2013 at 15 h 37 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *