Mode
John Galliano, nouveau directeur créatif chez Margiela

John Galliano, nouveau directeur créatif chez Margiela

06 octobre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Breaking news sur la planète  mode. Le fantasque Galliano revient dans la mode et pas n’importe où.  Il vient d’être nommé directeur créatif chez Martin Margiela.

2014_ah_premiere_look-07_tumblr_w344_h517Depuis le départ de Martin, l’image de la griffe rame. Actuellement dirigée par OTB : « Only The Brave », holding de Renzo Rosso propriétaire de Diesel, devenue Haute Couture en 2012, la marque n’a cessé de se développer, ouvrant une quarantaine de boutiques à travers le monde. Mais le style peine. Les lignes ne sont plus aussi pures et le génie n’y est pas. La folie de Margiela est de faire des vêtements aux formes géométriques, mêlant différents tissus et esprit. Vous pouviez trouver une jupe à godets faites de plein de jupes plissées par exemple. Ici, le vertement était une oeuvre d’art, souvent, il était impossible de le comprendre sur cintre, il fallait le porter.

L’arrivée de Galliano est censée redonner à l’enseigne ses marques de noblesse. L’homme s’était effacé de la scène médiatique et des podiums après ses insultes antisémites proférées en 2011 dans le bar La Perle, dans le Marais à Paris. Il avait alors été évincé de la Maison Dior. Il est discrètement revenu et a été salué par la profession, aux côtés d’Oscar de la Renta en 2013.

Désormais, la page de la folie est passée, on se souvient de son interview face à Charlie Rose en juin 2013, sans make up, chemise stricte, cheveux tirés. C’est un Galliano détoxé, apaisé qui vient reprendre les rênes de la direction artistique de Margiela. Son premier défilé, Haute Couture, sera celui de janvier 2015. En attendant, il faut se contenter de revoir le défilé printemps/eté 2014 ( la  musique de ouf est signée Lori Schonberg & LudoStrak )

Visuel :© Maison Martin Margiela

To see in Paris this week
Kate Moss pose contre le cancer du sein
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture