Mode
Le glorieux retour de John Galliano chez Martin Margiela

Le glorieux retour de John Galliano chez Martin Margiela

15 janvier 2015 | PAR Audrey Altimare

Le créateur anglais John Galliano avait disparu des radars de la mode depuis 2011. En octobre dernier, sa nomination à la tête de la maison de couture la moins médiatique de l’industrie avait créé une véritable effervescence. Avec une collection Haute-Couture féminine, l’homme de 54 ans, a opéré son grand retour. 

Le 13 janvier dernier, devant un parterre d’une centaine d’invités triés sur le volet, a été présentée la première collection Haute-Couture de John Galliano pour la Maison Martin Margiela. Présentée à Londres, la collection « Artisanal » de la saison printemps-été 2015, s’appuie sur la réutilisation de tissus et de pièces.

Le couturier est parvenu à faire rimer son style personnel avec l’image que souhaite promouvoir la maison française. Sur la vingtaine de modèles à dominante rouge, se mélangent, sans détonner, des pièces minimalistes, faire-valoir de la Maison Martin Margiela, et le sens théâtrale  du créateur.

Les références à ce qui a fait la renommée de la maison de couture étaient nombreuses. Au moment du salut final, John Galliano est apparu furtivement en blouse blanche, uniforme que doivent porter tous les employés de la marque. Le créateur s’est refusé à toute interview en coulisse et avait revêtu le visage d’une de ses mannequins d’un voile brodé de perles, gestes qui symbolisent tous deux le refus de médiatisation prôné par le fondateur de la maison.

Le défilé devait initialement se dérouler à Paris avant que le créateur ne change d’avis et décide de le présenter en Angleterre. Retiré du programme officiel de la semaine de la mode parisienne, la collection sera tout de même disponible sur demande dans la capitale.

visuels: Logo Maison Martin Margiela, Creative Commons Minny Robot.

Toujours plus haut à l’Opéra de Paris
[Critique] « The Cut » de Fatih Akin
Audrey Altimare

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture