Mode
« Fashion matters » ou le credo de la Fashion Week Haute Couture Online

« Fashion matters » ou le credo de la Fashion Week Haute Couture Online

12 juillet 2020 | PAR Cloe Assire

Du 6 au 8 juillet 2020, la Haute Couture parisienne a pris le tournant de la modernité avec une première édition en ligne, dans le contexte de la crise sanitaire causée par le coronavirus encore bel et bien présent dans nos vies. Le mouvement « Black Lives Matter » en fait lui aussi partie intégrante depuis le décès de George Floyd aux États-Unis, entraînant un point de basculement social avec toute une série de manifestations et d’émeutes. Retour sur un lancement engagé, porté par la voix d’une des mannequins les plus iconiques de l’histoire.

Pour l’ouverture de ces trois jours inédits, adaptés aux temps sociétaux et sanitaires qui courent, Naomi Campbell a fait un discours d’un peu plus de deux minutes pour souligner l’importance que peut et que doit avoir l’industrie de la mode pour un changement non seulement des mœurs mais aussi pour conduire à une discussion davantage écoresponsable et durable. La Panthère Noire – comme on la surnomme pour son attitude féline – appelle à l’action, arborant un t-shirt noir flanqué de l’inscription « Phenomenally Black » en blanc. Elle rappelle que « La lutte pour l’égalité et pour la diversité a été un long parcours dans la société et dans l’industrie de la mode. Aujourd’hui, en 2020, nous avons encore un long chemin à parcourir. […] Nelson Mandela a déclaré que l’action sans vision n’est que le temps qui passe ; la vision sans action n’est qu’un rêve éveillé ; mais la vision avec l’action peut changer le monde. Un puissant sentiment d’urgence a été exprimé à haute voix dans le monde entier avec le mouvement Black Lives Matter. ». Pour ceux qui le désirent, l’intégralité du discours en anglais est disponible ici

L’engagement de ses propos rappelle que la mode compte, en soulignant l’importance du rayonnement de la capitale française et de ses leaders sans pour autant négliger le rôle de tout un chacun en vue d’inclure durablement les minorités dans cette industrie démesurée. Cette Fashion Week Haute Couture en ligne débutait en étant annoncée comme un tournant dans l’histoire de la mode, non pas uniquement pour son accessibilité en ligne, mais pour le message qu’elle porte, l’action qu’elle veut ainsi entreprendre sans plus attendre. Pour cela, un calendrier officiel maintenu mais des marques libres de présenter leurs collections selon un film créatif de leur choix. 33 marques ont ainsi montré leur travail avec des contenus pouvant être de quelques secondes comme d’une quinzaine de minutes. Seuls certains contenus étaient dédiés aux professionnels du milieu, accessibles avec un code transmis par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. En somme, une Fashion Week Haute Couture qui s’annonçait ô combien tournée vers l’avenir en étant bien ancrée dans le présent !

Crédits : photographie issue de la vidéo d’ouverture de la Fashion Week Haute Couture Online, transmise par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode

XUAN Paris propose une expérience de l’infini, terreau d’imagination
Une playlist qui s’achève sur l’été
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *