Tendances
Loulou de la Falaise : Quand une muse rejoint son maitre

Loulou de la Falaise : Quand une muse rejoint son maitre

07 novembre 2011 | PAR La Rédaction

« L’étrange pouvoir d’un don de légèreté, mêlé à une acuité irréprochable de son regard sur la mode. Intuitif, inné, particulier ». On ne pourra jamais mieux décrire celle, qui par son panache et son talent a marqué le monde de la mode, qu’Yves Saint Laurent lui-même.

Celle qui fut sa muse, et plus tard sa plus proche collaboratrice, Louise Vava Lucia Henriette de la Falaise, plus connue sous le nom de « Loulou » nous a quitté, et la mode tourne définitivement une page.

Loulou de la Falaise est née en 1948. D’origine franco- irlandaise, elle passera son enfance en Angleterre, et c’est dans les années 60 que suivant sa mère à New York, elle sera rédactrice de mode puis mannequin.

En 1968, Yves et Loulou se rencontrent pour la première fois, lors de ce qui semble être un coup de foudre professionnel. Quatre années plus tard elle rejoint la célèbre Maison de l’Avenue Marceau, où elle créera bijoux, chapeaux et autres accessoires de haute couture.

Très vite, son excentricité, sa maîtrise des couleurs, son style décalé et surprenant parfois de par le choix des matières, l’installeront très rapidement une créatrice hors du commun. Elle tirera de ses origines et de ses voyages, l’essence même de son univers, de sa particularité.

Après trente années de passion partagées avec Yves Saint Laurent, et lorsque celui-ci décide de mettre fin à sa carrière, Loulou se lance dans sa propre ligne de bijoux éponyme. Cette collection sera exposée exclusivement dans la boutique du jardin de Majorelle à Marrakech, jardin dans lequel, en 2008 les cendres d’Yves Saint Laurent furent dispersées.

C’est deux vies entremêlées, fusionnelles laisseront une trace indélébile dans le monde de la mode et n’avaient d’autre destin que de se rejoindre.

C’est à l’âge de 63 ans que Loulou nous quitte et rejoint son maître. « L’important, c’est de s’inventer » disait-elle. Par l’histoire de sa vie et de sa romance, Loulou nous invite, à nous inventer à notre tour.

Ylana Azoulay

Habillez vos petits au profit de Sol En Si
Freida Pinto, naturellement divine
La Rédaction

One thought on “Loulou de la Falaise : Quand une muse rejoint son maitre”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *