Tendances
Les puces de Saint -Ouen en fête

Les puces de Saint -Ouen en fête

17 octobre 2012 | PAR Alice Dubois

Ce week-end, les célèbres Puces de Saint Ouen sont en fête. Pour la deuxième année consécutive, le plus grand marché d’antiquités du monde organise trois jours de festivités. En partenariat avec la ville de Saint -Ouen, les artisans et brocanteurs ont voulu fêter avec le public l’âme de ce lieu unique dans une démarche collective.

Classées au Patrimoine Mondial pour son atmosphère, ce qui est un fait unique, les Puces de Saint Ouen vont se dévoiler sous un jour nouveau, l’occasion pour tous de (re)découvrir un lieu magique et chargé d’histoire.

A chaque édition, son thème. Cette année, le Temps est à l’honneur. Ce thème s’est imposé auprès des marchands soucieux de réunir toutes les générations et de se projeter dans l’avenir. Le temps d’ici et d’ailleurs, celui qui passe mais aussi celui de la création artistique et artisanale. Les horloges, carillons, cadrans solaires et autres instruments seront les vedettes et décoreront l’entrée du marché.

L’ouverture de la fête se fera dans l’intimité vendredi à partir de 19h. Ce n’est que sur invitation que les plus chanceux pourront se perdre dans les ruelles. Animations musicales, théâtrales, chorégraphiques et artisanales seront au rendez-vous. La soirée se terminera en beauté avec le fameux Bal des Martines.

A partir du samedi matin, la fête s’ouvre à tous. Enfin ! De 14h à 18h, vous pourrez vous balader à votre guise, profiter des fanfares ou des chanteuses de gouaille qui animeront ce week-end festif, pour une ambiance nostalgique et romantique. Des concerts auront lieu dans les bars et brasseries du marché. L’âme de Django Reinhardt n’est jamais loin ! Et bien sûr, de nombreux artistes viendront s’exprimer sur le thème du Temps : expositions photos, lectures et même un karaoké !

Voici une très belle initiative qui offre un regard nouveau sur ce marché mondialement renommé. Un rendez-vous automnal qui tombe à pic pour oublier la grisaille parisienne.

L’application BD Active débarque avec le nouveau Lucky Luke : Cavalier Seul
En 2012, malgré la crise, la FIAC demeure somptueuse
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *