Le Buzz

L’oeuvre de Bernanos récupérée par le FN

31 août 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Dans un communiqué à l’AFP, Gilles Bernanos, administrateur de la succession de Georges Bernanos, et président de l’Association internationale des amis de Georges Bernanos, dénonce aujourd’hui la récupération que tente de faire le FN de l’oeuvre de l’écrivain. Le parti de Jean Marie Le Pen a , lors de son université d’été, baptisé la promotion 2010 du Front National de la jeunesse (FNJ) « Bernanos ».

« Il est inadmissible que le Front National choisisse de placer officiellement les activités de la « promotion actuelle » du FNJ sous le  parrainage de Georges Bernanos, sans autorisation de ses ayant-droit et en violation flagrante de ses idéaux », s’est insurgé M. Bernanos.

Pour lui, « cette utilisation opportuniste du nom de Georges Bernanos est abusive ». « Celui-ci a consacré sa vie à lutter contre les totalitarismes, qu’il s’agisse de Franco, Hitler ou Mussolini. Il s’est engagé dès juin 1940 pour la France Libre et contre le Maréchal Pétain, qu’il considérait, contrairement à M. Le Pen, comme un traitre qui déshonorait les morts de Verdun », a-t-il ajouté.

« Il n’existe rien de commun entre l’idéal de liberté, l’esprit de résistance et l’humanisme de Georges Bernanos, et le parti de M. Le Pen », a-t-il conclu.

Résultats des Emmy Awards
Mort d’Alain Corneau, cinéaste aux multiples registres
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “L’oeuvre de Bernanos récupérée par le FN”

Commentaire(s)

  • coline

    c’est scandaleux !!!!!!!!!

    août 31, 2010 at 10 h 31 min
  • Les ayants droit préfèraient-ils donc que le Front soient les extrémiste qu’ils prétendent honnir ?

    Pourquoi prétendent-ils que nous ne pourrions pas détester autant qu’eux le totalitarisme ?

    Quand ils comprendront que le mondialisme qui nous est imposé, est ce modèle autoritaire et destructeur dont la nation est le seul rempart; que la nation est le creuset, tout du moins pour une société telle que la France, qui préserve le mieux les hommes dans leur environnement naturel,spécifiquement dans leur langue qui forme leur mentalité propre; que la ruine de notre instruction (lettres et sciences dans les méthodes traditionnelles que nous avions de les transmettre) est le fait de ceux qui nous combattent politiquement quand nous aimerions recouvrer nous, tout ce qui a fait la France et l’esprit français, dont nous pensons qu’il fut plus glorieux que médiocre, et surtout émancipateur et constitutif d’une alchimie qui nous approchait jadis de la liberté quand on nous rend aujourd’hui esclave d’un unique marché et d’une pensée à l’avenant.

    septembre 1, 2010 at 13 h 40 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *