Le Buzz
Le chef étoilé Christophe Girardot compose un menu spécial pour les cantines bordelaises

Le chef étoilé Christophe Girardot compose un menu spécial pour les cantines bordelaises

20 octobre 2011 | PAR Liane Masson

A l’occasion de la semaine du goût, Christophe Girardot, chef étoilé de la Table de Montesquieu à la Brède (Gironde), a élaboré un menu spécial pour les cantines des établissements primaires et maternelles de Bordeaux. Il sera servi aux élèves ce midi, dans les 97 écoles de ville.


 

Le chef Christophe Girardot, qui a obtenu en 20110 une étoile au Guide Michelin, a été choisi par la mairie de Bordeaux pour composer et réaliser un « menu étoilé » pour toutes les cantines des écoles de Bordeaux. Composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert, ce repas sera servi aux 15.000 élèves des 97 écoles maternelles et primaires que compte la ville.

Au menu, le chef  propose « un oeuf poché et compotée de poireaux, sauce crustacés et dés de saumon fumé », « une blanquette de veau bio aux cèpes et sa raviole aux cinq fromages » ainsi qu' »une purée de potiron à l’orange, au miel et au cumin ». De quoi ravir les papilles de nos chères têtes blondes.

« Nous estimons que Bordeaux est située dans une région où la gastronomie est très importante et que le repas à la cantine est un temps éducatif à part entière, c’est pourquoi nous avons décidé de faire appel à un chef pour éveiller les élèves à de nouveaux goûts », a indiqué à l’AFP, Brigitte Collet, adjointe au maire chargée de l’éducation. L’opération a évidemment un coût, puisque le repas proposé est environ deux fois plus cher que le repas quotidien habituellement servi aux enfants.

Pour Christophe Girardot, participer à une telle opération est une forme d’engagement. « J’ai certaines valeurs, notamment la transmission du bien-manger et je me bats un peu contre la restauration rapide, et participer à l’élaboration de ce menu est une manière pour moi de me battre et de m’investir contre la mal-bouffe », a expliqué le chef de 44 ans, originaire de Mérignac.

Ce menu gourmand et sophistiqué, rendu exceptionnellement accessible au plus grand nombre, sera également servi à 25 clubs seniors de la Bordeaux. Une belle initiative de la ville qui se doit d’être saluée et dont on peut espérer qu’elle fera bientôt des émules.

 

 

Source visuelle : www.aqui.fr

Sylvain Tesson entre vodka et toundra
Les offs de la FIAC 2011
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *