Le Buzz
La première école du sexe ouvrira ses portes à Vienne dès demain !

La première école du sexe ouvrira ses portes à Vienne dès demain !

13 décembre 2011 | PAR Liane Masson

Le 14 décembre 2011, la première école internationale du sexe, l’Aisos School of Sex, ouvrira ses portes à Vienne, en Autriche. L’établissement, dirigé par une ancienne présentatrice d’émissions érotiques, dispensera des cours sur «l’art de donner et recevoir du plaisir» pour apprendre à ses élèves à être de meilleurs amants.


A condition d’avoir plus de 16 ans, et pour 1 400 euros le semestre, les «étudiants» peuvent désormais s’inscrire dans cette école d’un genre nouveau. Ils s’y voient offrir «le gîte et le couvert» ainsi que des préservatifs à volonté… Le cursus de 200 heures est sanctionné par un diplôme. Des «cours intensifs» sont aussi prévus pour les couples le week-end (250 euros).

Le soir, les étudiants sont logés dans des dortoirs mixtes, où ils sont incités à effectuer leurs travaux dirigés… «Notre enseignement n’est pas seulement théorique, mais très pratique, souligne la directrice. Il y aura de tout : positions sexuelles, techniques de caresses ou encore cours d’anatomie». Aucun détail n’a été oublié. Même des cours de tendresse seront dispensés ! Il y aura aussi un volet historique, avec des cours théoriques sur l’histoire du sexe et de la sexualité moderne.

C’est la suédoise Ylva-Maria Thompson, 51 ans et ex-animatrice d’émissions érotiques, qui a été choisie pour endosser le rôle de la maîtresse d’école. Avec son tailleur noir et son chignon strict, elle porte le costume à merveille. La porte-parole de l’établissement, Melodi Kirsch, rappelle : «Ylva-Maria, qui est trèèès expérimentée, a travaillé depuis longtemps sur cette idée, et nous avons reçu beaucoup d’encouragements». Elle se dit «confiante que l’école sera un grand succès».

Cependant, avant même d’avoir ouvert ses portes, dans un beau bâtiment du XVIIIe siècle entouré d’un parc à proximité de Vienne, l’école suscite déjà la controverse. Son spot publicitaire en noir et blanc, jugé trop osé, a été interdit par la télévision autrichienne. On vous laisse juger par vous même du caractère provoquant de la vidéo… Par ailleurs, il est tout de même surprenant que l’Autriche soit la première à accueillir une école du sexe au programme justement si audacieux, et à la fois la première à interdire le spot (gentil) qui en assure la promotion…

 

Shame, les prouesses de Fassbender
Les sorties ciné de la semaine du 14 décembre
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *