Le Buzz

Hadopi : la loi qui commence à coûter cher au contribuable

23 juin 2009 | PAR Erwan

La loi contre le piratage sur Internet a été votée, revotée, rejetée par le Conseil Constitutionnel. Elle sera à nouveau examinée par les députés et les sénateurs durant la semaine du 20 juillet au cours d’une session extraordinaire. Le texte, revu et corrigé, serait en effet inscrit à l’ordre du jour du  prochain  Conseil des ministres.

Selon le quotidien la Tribune, l’accès à Internet sera coupé si l’internaute est jugé coupable de contrefaçon, ce qui signifie qu’une enquête sera menée individuellement. Une fois la culpabilité prouvée grâce à un procédé amenant l’internaute » à avouer et transiger », le présumé innocent sera informé de la transmission de son dossier au parquet . S’en suivra une convocation par la police  une fois le juge effectivement saisi…En clair, beaucoup de bruit pour un simple « geek next door ». Le coût de cette procédure qui devrait techniquement s’appliquer à l’ensemble des « mauvais payeurs » est énorme, mais le plus ahurissant est que la mise en pratique de cette loi relève de la pure fiction. hadopiAlors que (presque) tout le pays se serre la ceinture, l’élaboration et la mise en service d’Hadopi semble grotesque.

Pourquoi s’acharner à bricoler une loi qui ne sera techniquement, financièrement et juridiquement pas applicable au lieu de repenser le problème sous un autre angle? Il est évident que le gouvernement ne pouvait pas rester insensible au viol de plusieurs lois fondamentales telles que la propriété intellectuelle mais sa réaction ne semble tout simplement pas adaptée. Sa prise de position punitive montre le retard politique de la France vis-à-vis du 2.0. Elaborée dans la précipitation, Hadopi ne pourra être que l’enfant infirme d’un pouvoir politique désuet, refusant de s’accorder le temps de construire une loi solide et moderne, c’est-à-dire adaptée à son époque et aux besoins de tous ces citoyens, qu’ils soient créateurs ou consommateurs.

Le ministère de la culture nous dit Bonsoââââârrr
I-Phone 3Gs : départ en fanfare
Erwan

5 thoughts on “Hadopi : la loi qui commence à coûter cher au contribuable”

Commentaire(s)

  • Stephan

    Mais pourquoi ils ne la lâchent pas cette loi ???

    juin 23, 2009 at 20 h 32 min
  • Et oui, depuis le temps qu’on s’acharne à dire que cette loi est mort-née et absolument inapplicable, même révisée… Pourquoi ne pas encourager un autre modèle économique pour les ayants-droit ?

    juin 24, 2009 at 1 h 52 min
  • yeti62

    à cause des lobbies, Flo!
    Les petits copains de Sarko (entre autres P.Nègre, patron de la FNAC), veulent continuer à faire leur beurre sur le dos des artistes et des consommateurs, sans avoir à changer pour s’adapter.

    Pourtant, les exemples ne manquent pas :

    => en automobile, on est passé de moteurs monstrueux (il y a 70 ans, un moteur de 12 litres développait environ 60cv) à des moteurs bien plus compacts (certains moteurs de 2 litres, sans turbo, développent plus de 200 cv).
    => la sidérurgie et le charbon, obsolètes technologiquement, se sont éteints sans émouvoir personne, à part ceux qui y travaillaient…

    Donc le problème semble être là : les ayant-droit en question ne veulent pas faire leur effort de reconversion! Et le Président, dans sa grande mansuétude, leur a accordé cette loi, censée les sauver d’une mort certaine…
    Seulement, en agissant de la sorte, il s’est discrédité, a discrédité son gouvernement, et s’est mis les internautes français sur le dos… Tout ça pour une usine à gaz et à spams, qui ne va pas rapport grand-chose à grand-monde. Sauf certains professionnels de l’informatique :
    => à commencer par ceux de the pirate bay, avec Ipredator…
    => ceux qui vont monter (en france) leur boite pour aider les gens à « sécuriser » et prouver la sécurité de leur ligne ADSL;
    => les « underground », qui vont proposer des solutions de contournement plus ou moins gratuitement… Sans se soucier de la légalité de ce que les clients font.

    En clair, tout le monde ou presque à tout à y perdre…

    juin 24, 2009 at 7 h 46 min
  • Soline

    yeti62 Si tu étais au gouvernement, dis moi tu ferais quoi ? Tu as l’air d’avoir une réflexion poussée sur le sujet
    Merci

    juin 24, 2009 at 10 h 34 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *