Le Buzz

EMI à l’assault de l’héritage Jackson

16 mars 2010 | PAR Gary Serverian

La firme pourrait racheter les droits des morceaux enregistrés par le chanteur avant sa mort.

250 millions de dollars. C’est la somme proposée par EMI pour éditer dix albums du chanteur défunt sur les sept prochaines années. Ce contrat serait alors le plus lucratif de l’histoire de l’industrie musicale. Il garantirait 200 millions d’euros à la famille de Michael Jackson. Car si les albums posthumes ne sont pas toujours réussis, ils se vendent très bien. En achetant certains morceaux inédits, ou d’autres déjà publiés, EMI risque donc de remplir allègrement ses tiroirs-caisses. Pour preuve, Sony a déjà vendu 31 millions d’albums depuis la mort du chanteur. Et d’ici le premier anniversaire de sa mort, ses héritiers tablent sur des recettes globales, comprenant disques, produits associés ou encore les tickets du concert posthume This Is It, approchant les 250 millions de dollars.

Marion Cotillard récompensée… et épinglée
Beckham privé de Coupe du Monde
Gary Serverian

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *