Actu
Bob Dylan vend à Sony ses droits du catalogue de musique enregistrée

Bob Dylan vend à Sony ses droits du catalogue de musique enregistrée

25 janvier 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Lundi 24 janvier, Sony Music entertainment a annoncé l’achat des droits du catalogue de musique enregistrée de Bob Dylan.

Un accord avec Sony

L’accord établi entre Bob Dylan et Sony a été annoncé en ce début de semaine bien qu’il soit établi depuis juillet 2021. Le très célèbre chanteur américain Bob Dylan a vendu – pour une somme évaluée dans les 300 millions de dollars par des spécialistes – ses droits d’enregistrement à l’un des trois géants de la musique : Sony.

Ces droits d’enregistrement concernent 39 des albums de Bob Dylan, soit près de 60 ans de musique. Il s’agit d’un catalogue monumental, qui retrace toute la carrière de son auteur. De son premier album de 1962 à Rough and Rowdy Ways (2020), ce sont près de 600 chansons qui tombent entre les mains de Sony. Avec cette acquisition, qui comprend des tubes, des morceaux inédits, il est fort probable que Sony sorte de nouvelles compilations. 

Des droits vendus en masse

Année après année, Bob Dylan se détache de ses droits sur ses musiques. En 2020, il avait déjà vendu ses droits d’auteur à Universal pour environ 300 millions de dollars. Les droits d’auteur permettent à l’acquéreur d’une œuvre d’obtenir des revenus si celle-ci est diffusée ou encore vendue. Les droits d’enregistrement permettent quant à eux de décider d’une future réédition.

Cette star du monde musical, qui a reçu le Prix Nobel de Littérature en 2016 « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », a donc vendu ses droits d’enregistrement mais également les « droits des futures nouvelles sorties » selon Sony Music Entertainment.

 

Visuel : Album Under the red sky

La conservatrice Alexia Fabre nommée directrice de L’Ecole Nationale des Beaux Arts De Paris
Monique Blin, figure majeure du théâtre, est morte ce mardi 25 janvier
Lucine Bastard-Rosset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture