Le Buzz

Dernières nouvelles de la Liberté guidant le peuple

Dernières nouvelles de la Liberté guidant le peuple

08 février 2013 | PAR Audrey Chaix

Plus de peur que de mal, fort heureusement : l’inscription au marqueur indélébile d’une trentaine de centimètres, apposée par une jeune femme sur le tableau La Liberté guidant le peuple de Delacroix au Louvre Lens, a pu être retirée moins de 24h après l’incident.

 

Le Musée du Louvre parisien annonce aujourd’hui dans un communiqué de presse que la restauratrice dépêchée de Paris, Anne Perrin, a pu effacer l’inscription sans avoir à déplacer l’oeuvre, selon un protocole d’intervention défini avec Vincent Pomarède, directeur du département des Peintures du Musée du Louvre, et Aline François, responsable de la régie du même département. L’épaisse couche de vernis qui recouvre le tableau a protégé la couche picturale des traces de feutre, et a permis une intervention rapide et efficace.

 

La Galerie du Temps, fermée au public toute la journée du vendredi 8 février, sera donc à nouveau accessible à tous, librement et gratuitement, dès samedi 9 à 10h, avec un système de sécurité renforcé, sans pour autant que cette mésaventure ait une quelconque influence sur la politique de décentralisation d’oeuvres majeures du Louvre. Notons que pour pallier la fermeture de la Galerie du Temps pendant la journée, l’exposition sur la Renaissance, qui présente notamment la Sainte Anne de Léonard de Vinci, était en accès gratuit.

 

Quant à la taggeuse, elle a passé la journée en garde à vue, où elle a été priée d’expliquer ses motivations. Les enquêteurs décrivent une femme désorientée et perdue. Son inscription, « AE911 », serait une référence à un site Internet qui remet en question la thèse officielle des attentats du 11-Septembre et réclame une nouvelle enquête. La jeune femme a été déclarée pénalement irresponsable et sera placée dans un établissement psychiatrique.

 

Cet incident n’est pas le premier du genre dans un grand musée : en octobre dernier, à la Tate Modern de Londres, un homme avait vandalisé un tableau de Rothko sans que personne n’intervienne. Tout ce que l’on souhaite, c’est que cette affaire ne vienne pas ternir la réputation d’une région encore mal perçue par certains, et que le Louvre-Lens, qui a, depuis son ouverture en décembre dernier, accueilli plus de 200 000 visiteurs, continue de faire rayonner le bassin minier à l’international.

 

Visuel : La Liberté guidant le Peuple, le 28 Juillet 1830, d’Eugène Delacroix

 

 

La dernière interview : Jean Genet face camera à la Maison des Metallos
Playlist de la semaine (2)
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *