Tendances

Kate Moss veut ouvrir son école de mannequinat

10 janvier 2011 | PAR Avela Guilloux

Elle a été LE visage de ces dernières décennies…Le top-modèle le plus célèbre du monde a déclaré au magazine britannique Company qu’elle avait  pour projet d’ouvrir une école de mannequinat.

 

Kate Moss pense à sa reconversion.Celle que l’on surnomme « la brindille » souhaite former la relève : « Je pense que je pourrai définitivement ouvrir une école de mannequins. L’École de mannequins de Kate ? Les tops de Kate ? Défiler, poser, même certains tops que je connais ne savent pas vraiment ce que c’est. Il faut voir ça comme une connaissance, une compétence. Vous pourrez être la personne la plus intelligente, ça ne fera pas de vous un bon professeur.  Je suis toute petite, de travers, je ne suis pas comme ces tops brésiliens aux mensurations parfaites. Mais si vous travaillez, vous pourrez y arriver !»

 

Mais le célèbre mannequin ne compte pas seulement limiter son enseignement à la partie technique du métier. Kate souhaite également mettre en garde ses élèves contre le monde impitoyable de la mode, dans lequel elle s’est elle-même noyée durant quelque temps… Paparazzée en Une des magazines, suite à ses problèmes avec la drogue, la star semblait avoir touché le fond. Mais malgré les scandales, l’ex de  Pete Doherty est toujours restée la référence incontournable des fashionistas.

Selon Kate Moss, être modèle, c’est avant tout savoir prendre du recul : « c’est comme la danse. Je pense qu’il faut porter un regard artistique sur son travail, et se dire qu’on incarne quelqu’un. Il faut être capable de devenir une autre, de changer sa façon de marcher et sa façon d’être. »

Kate Moss a été découverte à 14 ans dans un aéroport.On peut souhaiter à ses futurs élèves une carrière aussi longue et riche…

 

Dos à dos, quand la famille donne des frissons
L’Orient des Femmes, par Christian Lacroix, au Quai Branly
Avela Guilloux

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture