Jeux

Projet Exodus : jeu d’enquête au musée du Louvre

Projet Exodus : jeu d’enquête au musée du Louvre

21 septembre 2018 | PAR Mathias Daval

Après l’Opéra de Paris ou la Conciergerie, c’est au tour du Musée du Louvre de se prêter au jeu des jeux d’enquête avec un parcours culturello-ludique particulièrement bien pensé. Une création de lagence Anima , à découvrir à partir du 5 octobre 2018.

[rating=5]

Les grands monuments et institutions parisiennes offrent un cadre propice à l’éclosion d’enquêtes et d’énigmes les plus diverses. L’agence Anima, spécialisée dans les animations ludiques, n’en est pas à son coup d’essai dans le quartier. Cet été, elle avait déjà titillé la fibre escapiste avec des chasses au trésor qui avaient remporté un franc succès auprès des visiteurs. C’est dans les collections du musée, surtout dans l’aile Richelieu, que se déroule cette nouvelle aventure, conçue pour des groupes de 2 à 6 joueurs. Le scénario s’appuie sur des faits historiques bien réels : en septembre 1939, la France sur le point d’être occupée par l’envahisseur allemand, des conservateurs mettent à l’abri quelques-unes de ses œuvres d’art les plus précieuses. Sur cette base, les scénaristes du « Projet Exodus » ont brodé un lien avec Alan Turing et sa fantasque invention de l’Exodus, une machine à la technologie encore secrète et qui aurait aidé à cacher les trésors du Louvre (dans une autre dimension de l’espace temps ?). Sauf qu’il serait peut-être temps de les rapatrier, et c’est précisément le but de cet escape game. Pour percer le mystère de l’Exodus, trois épreuves nous attendent, dont la première est lancée ce 5 octobre.

Sous la pyramide, on remet à notre équipe improvisée de 4 participants quelques éléments de départ, dont un utile bloc-notes, un plan du musée et des feuilles d’instructions étape par étape. Le chrono est lancé ! (on ne trouvera pas de compte à rebours stressant ici, mais plutôt un ranking des meilleures équipes). Pas de voix par talkie-walkie chuchotant des indices mais un système d’indices par enveloppes cachetées – à utiliser avec modération sous peine de perdre des points… La dizaine d’énigmes s’enchaînent de façon très fluide, et offre un niveau de difficulté plutôt intermédiaire, ni trop facile ni trop tordu. Comme vous pouvez l’imaginer au regard du lieu dans lequel se déroule le jeu, il n’y a ni fouille ni exercice d’habileté dans Exodus, mais 100% d’observation et une bonne dose de perspicacité pour comprendre le fonctionnement de certains codes. L’ensemble est cohérent et très agréable. Un seul bémol : on aurait souhaité que les énigmes intègrent davantage la matière historico-artistique des œuvres environnantes, afin de ressortir de l’aventure en ayant glané, en passant, quelques éléments de culture générale plus concrets. Reste qu’il s’agit d’un excellent jeu familial, utilisant parfaitement l’inspirant espace mis à disposition par le Louvre. On ne doute pas qu’il donnera envie aux joueurs de revenir sur les lieux de l’enquête et de profiter d’une promenade muséale plus nonchalante. On recommande chaudement !

Projet Exodus, au Musée du Louvre
Pour 2 à 6 joueurs à partir de 13 ans (84€ pour 2 j, 100€ pour 3 à 6 j, prix du billet d’entrée au musée non compris)
Durée : 1h30 à 2h. 2 vendredis par mois de 17h30 à 19h30.

Visuels : ©Agence Anima-DR

Bosco Rogers : Comme une soirée du jeudi soir
The Prodigal Son : Les standards du blues transcendés par un Ry Cooder en très grande forme !
Mathias Daval
Né à Paris en 1977. Journaliste culture & nouveaux médias depuis 2001. Lauréat de la bourse du Centre National du Théâtre en 2014. Musicien, membre du groupe Dazie Mae. Cofondateur du journal I/O Gazette, éditeur pour The Theatre Times, et membre de la Fédération nationale des critiques de la presse, il vit actuellement entre Paris, Barcelone et d’autres dimensions de l’espace-temps plus difficilement accessibles.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *