Beauté

L’Elysève, l’arbre de la connaissance au service du bien être

L’Elysève, l’arbre de la connaissance au service du bien être

25 mai 2015 | PAR Yaël Hirsch

C’est dans les salons à la fois luxueux et mouvementés de l’Hôtel Carlton d’un Cannes en plein festival que nous avons rencontré le fondateur de la marque L’Elysève, Alexandre Juving. Une rencontre à la fois douce et dynamisante, qui nous a permis, en l’écoutant – mais aussi en testant un massage paradisiaque au Spa du Carlton – d’entrer pleinement dans l’univers de cosmétiques en pleine ascension.

C’est après avoir fait l’expérience des élixirs L’Elysève, lors d’un massage extrêmement relaxant prodigué au spa épuré et élégant du Carlton dirigé par Christelle Nègre, que nous rencontrons leur créateur, Alexandre Juving. Dynamique, philosophe et passionné par le monde de la Beauté, cet ancien de Saint-Cyr et militaire de carrière se reconvertit dans l’univers du Spa de luxe en menant Les Jardins d’Eden à l’hostellerie la Farandole, à Sanary sur Mer, pendant deux ans. Là, il constate qu’il n’ y a pas vraiment d’huile de massage dont le parfum et la texture offrent le standing attendu d’un soin de grand luxe. Il décide alors de se lancer dans l’aventure L’Elysève.

Premier objectif : sortir du carcan du parfum unique pour les huiles de massage de haut standing. C’est en allant voir du côté d’essences pures du côté de Grasse que Alexandre Juving a voulu développer ses propres parfums. Sous un logo qui représente la tentation et la sagesse de l’arbre de vie, la gamme Elysève propose tout un éventail de parfums : « On en prévoit 7, comme les couleurs de l’arc-en ciel ! », explique Alexandre Juving. Et il y a d’ores et déjà 4 flacons qui varient les senteurs : Jade Fraîche (Citron, Anis), Miel & Or Gourmande (Fleur d’Oranger, Rose, Amande, miel), Rose épicée (Mimosa, Elemi, Citron, Orange, cèdre, patchouli) et Bleu Roi Sucrée (Clou de Girofle, Tiaré, Jasmin, Ylang Ylang)

Une fois appliqué sur la peau, le parfum de chacun de ces élixirs se tamise, pour une présence d’autant plus envoûtante qu’elle sait être discrète…

Du côté de la texture, l’huile hydrate extrêmement bien la peau. Sa base de sésame lui offre la très grande qualité de se fondre voluptueusement et très rapidement dans l’épiderme, si bien que dès la fin du massage, l’on peut (re)mettre ses habits sans avoir peut de laisser de trace ! Voilà qui optimise hydratation, travail sur les muscles et sensualité de la texture et du parfum.

Huit mois après leur lancement, les huiles L’Elysève sont disponibles dans près de 200 points de vente, au spa Les Jardins d’Eden à Sanary Sur Mer, au spa du Carlton à Cannes, au Spa de l’hôtel Bos¬colo à Nice et dans des chalets privés en Suisse.

Alors que ces huiles entrent dans tous les temples du luxe et du bien-être, Alexandre Juving a déjà imaginé la suite de son univers de soins, avec notamment des huiles plus précieuses encore, à base d’huile d’argan et d’huile de figue de barbarie, aux actifs antioxydants. Et il compte lancer une ligne de d’eau de parfum, la Divine Eau, qui poursuit la quête de L’Elysève d’amener le Paradis dans notre quotidien. Enfin, le créateur fourmillant d’idées voudrait travailler avec des maîtres verriers pour continuer à penser les flacons des produits L’Elysève sur le mode de l’objet précieux à garder. En effet, ceux-ci sont entièrement rechargeables, auprès de tous les points de vente de la marque. Une manière de ne pas polluer notre petit paradis sur terre et d’être cohérent avec un produit naturel et respectueux des richesses de la nature.

Huiles Fragrancées L’Elysève, Jade Fraîche, Miel & Or Gourmande, Rose épicée et Bleu Roi Sucrée, 50 mL, env. 60 euros. Informations.

« Les optimistes », le chef d’oeuvre du Théâtre Majâz est au TGP
Didier Le Fur rouvre avec génie le dossier « François Ier »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *