Tendances

Banc d’essai : quelle huile de massage pour l’après-gym?

22 novembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Vous sortez en eaux d’une séance intensive de Gym qui a sollicité des muscles rarement mis à contribution? Vous avez peur de marcher comme un aïeul le lendemain de ce sain exercice? Voici quelques huiles à glisser dans votre bain ou directement sur votre peau dans le hammam ou le sauna et avec lesquelles masser les muscles en tension.

La plus gourmande : L’huile de rose et d’amande enveloppante Jalë
Huile généreuse et épaisse à la rose et à l’amande, ce produit Jalé -la gamme naturelle et polysensorielle du pionnier du bio Börlind- s’étale avec volupté et enveloppe la peau comme un bonbon. Seul hic : il faut une bonne quantité d’huile pour vraiment effectuer un massage, et ne comptez pas trop vous glisser dans vos vêtements ou sous votre couette sans douche de peur de faire de grosses tâches de gras.

La plus exotique
: Huile de massage Poivre noir & Eucalyptus de la ligne ayurvédique Omindia
L’Ayurvéda, ou « Science de la vie » en sanskrit, est une vieille tradition indienne. Situé à Simla dans l’Uttaranchal, aux pieds des plateaux de l’Himalaya, le laboratoire Omindia insère dans les produits de sa ligne de soin ayurvédiques toutes les vertus des plantes. Aux côtés des huiles aux dix plantes amincissantes, à l’ylang ylang et à la lavande, et au mélange abhyanga, l’huile de massage Poivre noir & Eucalyptus repose les muscles autant qu’elle les fait voyager. La texture est parfaitement liquide et hydratante sans être trop grasse, l’huile s’étale à merveille sur la peau et pénètre en douceur l’épiderme; l’odeur de poivre relève habilement le côté médicinal de l’eucalyptus pour donner du tonus.

La plus classique : L’huile Tonic de Clarins
Déjà utilisée par nos mamans- voire nos grands-mères- ce produit phare des Laboratoire Clarins est 100 % aux extraits purs de plantes naturelles. Il hydrate et raffermit, laissant la peau apaisée et l’esprit affermi .

L’embellisseuse : L’Elixir de Rose Musquée d’Hydraflore.
Riche en provitamine A, cet élixir est supposé embellir la peau. Attention cependant à la texture très épaisse de cette huile et à son odeur un peu grossière d’amande sucrée qui est un peu écœurante.

La plus « pro » : L’Huile d’Arnica Weleda
Spécialement formulée pour faciliter la préparation et la récupération musculaires, l’huile d’Arnica peut s’utiliser avant le sport en friction rapide, ou après en massage pour la récupération. Sa texture est plutôt grasse (donc douche après) et son parfum d’Alpes suisses ravira certain(e)s et plaira moins à ceux et celles qui préfèrent les huiles plus gourmandes. En tous les cas, après quelques mouvements circulaires, le résultat est là : des muscles détoxifiés et apaisés.

Interview de Georges Hachem, cinéaste de Balle perdue
Sex in the City prend la Bastille
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

3 thoughts on “Banc d’essai : quelle huile de massage pour l’après-gym?”

Commentaire(s)

  • Je vends et j’utilise les huiles Omindia lors des massages Ayurvédiques. C’est un vrai bonheur pour moi et mes clients. Le parfum enivrant de chaque huile, la qualité inalterée en chauffant (pas toutes les huiles supportent être chauffées) et surtout leur efficacité pour tonifier et détendre.

    novembre 27, 2011 at 21 h 55 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *