Théâtre

Trois jours de Mariage au théâtre de la Ville

30 septembre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Et quelle fête! Ce n’est pas tous les jours que Paris rencontre Saint Petersboug tout de même. Le théâtre de la Ville accueille pour trois petites dates un grand spectacle. « Le Mariage » de Gogol est ici mis en scène par Valery Fokine pour le Théâtre Alexandrinsky. Un vieux garçon, Podkolesine est à marier mais celle qui lui est destiné a déjà plusieurs prétendants qui lui courent….pardon..qui lui patinent après! Qui choisira-t-elle?

Quand Emmanuel Demarcy Motta a décidé de rendre visite à ses confrères à l’autre bout de l’Europe, un volcan se réveilla, imposant à toute la troupe parisienne de faire le trajet Paris-Saint Petersbourg en car. Epique. Tout autant que la mise en scène géniale de Valery Fokine qui transforme le plateau en une patinoire circulaire. Sur cette scène ronde comme un cirque défilent les amoureux potentiels de la fine Agafia toujours accompagnée de sa nounou au look de matriochka et à la démarche lourde.

Les traits sont extrêmement forcés pour plonger au plus près de l’ambiance clownesque de la pièce. Gros, nains, handicapéss, alcooliques…ils sont beaux les Dom Juan! Les personnages dessinés par Gogol sont ici respectés et portés par Fokine qui n’hésite pas à rire de tout sans jamais tomber dans aucune sorte de mépris. La pièce est une grande comédie satirique de la petite société bourgeoise. Le rire est déclenché chaque instant par les attitudes et déboires des comédiens tous plus époustouflants les uns que les autres.

Le décor est superbe, la lumière comme toujours au théâtre de la Ville tient du grand art. La pièce est un grand moment divertissant et intelligent. Bien sur, le seul sur titrage haut perché est insuffisant . Qu’importe, le mime et le clown sont des éléments phares du théâtre Russe et cette mise en scène prouve une nouvelle fois que la V.O au théâtre , si elle nécessite quelques aménagements supplémentaires, offre surtout une chance rare d’accéder au jeu différent de comédiens aux techniques autres.

Le spectacle a reçu le Prix National de Théâtre «Masque d’Or» dans la catégorie meilleure mise en scène et meilleure direction artistique

THEATRE DE LA VILLE 2 PLACE DU Chatelet PARIS 4 du 29 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE 20H30 EN RUSSE SURTITRE EN FRANÇAIS TARIF B 28 € I 22 € I JEUNES 15 € I LOCATION 2 PLACE DU CHATELET PARIS 4 I TEL. 01 42 74 22 77

Les Etoiles de la Scam 2010 au Forum des Images
Critique de Entre nos mains : Fières et solidaires !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *