Théâtre
T’es toi ! au Petit Montparnasse, Eva Rami nous raconte son parcours de comédienne

T’es toi ! au Petit Montparnasse, Eva Rami nous raconte son parcours de comédienne

09 novembre 2021 | PAR Margot Wallemme

Après son spectacle Vole ! Eva Rami nous présente T’es toi ! un seul en scène polyphonique qui nous embarque dans son histoire aux personnages multiples.

Une passion théâtrale

Eva Rami nous révèle son talent de comédienne polyphonique dans T’es toi ! La protagoniste, Elsa, nous raconte son histoire, son parcours et ses rencontres. Dès son enfance à Nice, Elsa/Eva développe une passion pour le théâtre. Elle le sait, elle veut en faire son métier. Face à sa famille qui a d’autres plans pour elle, nous suivons Elsa dans son affirmation, une conquête de soi. En écho à son épanouissement, elle revêt des couleurs, tissant sa toile dans le monde du théâtre. Elsa poursuit son rêve, et nous l’accompagnons jusqu’à sa sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et dans ses premiers castings tourmentés.

Dix-neuf personnages, une seule voix

Tout au long du spectacle, on rencontre son noyau familial, ses professeurs et autres personnages qu’elle incarne tour à tour. Avec aisance, Eva Rami saute d’un rôle à l’autre à travers des personnalités bien marquées. Un père à l’accent niçois prononcé, une professeure de théâtre très décomplexée, ce sont des personnages variés et que tout le monde a déjà pu rencontrer. Son histoire nous prouve qu’il ne faut pas se laisser manger par toutes les remarques, jugements. Ne pas écouter ce professeur trop vexé de ne pas avoir su « monter à Paris » et qui enfonce ses élèves, et croire aux belles rencontres qui nous rapprochent de nos rêves. 

Une place à l’imaginaire

Sur le plateau nu, un tabouret, de la fumée, un jeu de lumière qui a son importance. Eva Rami sait remplir la scène par son corps, par ses mouvements, grâce à une mise en scène maîtrisée. Elle crée des mondes, des univers qui prennent forme en nous. Même quand elle descend de scène, on visualise les personnages sur le plateau, elle stimule notre psyché. C’est un espace fictif qui fonctionne, on y croit comme dans un rêve !

 

En attendant le troisième volet, en cours d’écriture, rendez-vous au Petit Montparnasse jusqu’au 1 janvier 2022, les jeudi, vendredi et samedi à 19h.

 

Visuels : ©Gaëlle Simon

« Arcane » : un démarrage en force pour la série inspirée de l’univers de « League of Legends »
Entretien avec Eva Jospin : « il n’y a pas de coupure entre nous et la nature »
Margot Wallemme

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture