Théâtre
« Popper » de Hanokh Levin, le witz au service de la psychothérapie conjugale

« Popper » de Hanokh Levin, le witz au service de la psychothérapie conjugale

22 mai 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Camille de Preissac et sa troupe se sont saisis de Popper, une pièce peu connue de Hanokh Levin. Cette comédie existentielle fait spectacle ;  elle est par la grâce des talents pluriels de chaque comédien un show drolatique et inoubliable.

Le grand art de Hanokh Levin.

Dramaturge israélien réputé comme très subversif, il est un des auteurs les plus joués dans le monde. Hanokh Levin (1943-1999) a produit une œuvre considérable composée d’une cinquantaine de pièces de théâtre allant de comédies existentielles, comme Popper écrite en 1976 à des pièces politiques ou encore tragiques reprenant les grands mythes de l’humanité. Son théâtre est en même temps sombre et pessimiste, drôle et poétique.

Dans la pièce Popper traduite par Laurence Sendrowicz , le pitch est autant du côté du vaudeville que de la comédie russe, et il est délicieusement énorme! Alors que Shvartziska se cure le nez, son mari Shvartz entre et demande à embrasser le rikiki de sa femme, le doigt justement dont elle vient de se servir. Gênée Shvartziska refuse et Shvartz qui ne comprend pas s’en offusque, interprète le refus comme une preuve de désamour. Paniquée par le dépit amoureux injustifié de son mari,  Shvartziska demande de l’aide à Popper, l’ami du couple, ce qui ajoute au désespoir de  Shvartz  une telle colère que le voilà souhaitant la mort de Popper.

Les personnages de Hanokh Levin sont toujours empêtrés dans les méandres de la vie et ils aspirent à un ailleurs. Dans une confrontation entre humour et tragique, l’auteur fait émerger un Witz qui est jubilatoire, car il parle de nous. 

Sous ses airs de vaudeville, la pièce Popper de Hanokh Levin nous embarque dans un drame conjugal vécu tambour battant. Elle nous interroge sur le couple et sur ce qu’il nous impose, nous empêche et raconte de nous-mêmes lorsque un tiers, aussi nécessaire qu’inutile, débarque dans l’équation. Lorsque les bons sentiments ne produisent que catastrophes.

 

Une interprétation époustouflante

Hanokh Levin est difficile à interpréter car ses personnages pensent tout haut. Sans épaisseurs, ils déroulent chacun leur petit scénario narcissique, leur émouvant et sinistre ego-trip. Sans psychologisation, sans élaboration, chez Levin, l’individu est cru, égoïste, peureux, vénal, jaloux, minable, pathétique et toujours profondément attachant. Pour l’acteur, incarner un personnage qui a tant de mal à s’incarner lui-même est un challenge. Pour le metteur en scène le saint graal réside dans le rythme. La troupe emmenée par Marie Frémont réussit admirablement cette épreuve en se glissant dans l’esprit du texte.

Nous avions déjà repérée Marie Frémont en 2015 autour de La Dame d’Ithaque ; elle nous revient avec une mise en scène excellente que les comédiens  et comédiennes épousent avec brio  ; Célian d’Auvigny, Clément Barthelet, Camille de Preissac, Maxime Guinebault, Camille Arrivé sont formidables. Les compositions musicales originales et les instruments de musique au plateau accompagnent le fil narratif. Le spectacle est total et la mécanique Levin fonctionne comme une horloge. 

Un très grand plaisir de théâtre. 

 

 

Popper

Texte : Hanokh Levin (traduction Laurence Sendrowicz)
Musique : Paul-Marie Barbier
Avec : Célian d’Auvigny, Clément Barthelet, Camille de Preissac, Maxime Guinebault, Camille Arrivé
Mise en scène : Marie Frémont

En tournée. 

Crédit photo ©Emeric Gallego 

Cannes 2022, Acid – Atlantic Bar : plongée dans le monde d’un lieu authentique
« Toto perpendiculaire au monde » d’Antoine Mouton : Couloir 133, adresse inconnue
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture