Théâtre
Mort de Natasha Parry, comédienne et épouse de Peter Brook

Mort de Natasha Parry, comédienne et épouse de Peter Brook

27 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Elle était une des figures majeures du cinéma et du théâtre. La Britannique Natasha Parry, épouse de Peter Brook, est décédée, le 22 juillet lors de ses vacances en Bretagne, des suites d’une hémorragie cérébrale. Elle avait 84 ans… 

« C’était une actrice frémissante, pleine de légèreté et de fragilité. D’humour et de sensibilité. D’une incroyable féminité. De celle qu’on ne voit plus guère », explique Télérama. Natasha Parry, comédienne et actrice britannique de renom, est morte mercredi dernier à l’âge de 84 ans durant ses vacances à La Baule (Loire Atlantique) après une hémorragie cérébrale. Une triste nouvelle annoncée vendredi par sa fille, Irina Brook, à l’AFP.

Née à Londres en 1930 d’une mère russe et d’un père anglo-grec, Natasha Parry s’était mariée en 1951 au grand metteur en scène anglais Peter Brook, de cinq ans son aîné, qui l’avait souvent dirigée. Elle avait débuté sa carrière au théâtre à l’âge de douze ans, en jouant notamment aux côtés de Michael Redgrave et John Gieldgud.

Natasha Parry, délicieuse et pleine de grâce, avait joué dans de nombreuses productions de Peter Brook, dont Le Roi Lear, en 1953, où elle donnait la réplique à Orson Welles, La Cerisaie avec Michel Piccoli en 1981, Tchin Tchin avec Marcello Mastroianni (1984) ou encore Oh, les beaux jours ! (1995). Mais Natasha Parry avait aussi travaillé avec d’autres grands metteurs en scène, comme Andreas Voutsinas, Maurice Béjart, Declan Donnellan et Deborah Warner.

Côté cinéma, la comédienne avait joué dans Monsieur Ripois de René Clément (1954), Roméo et Juliette de Franco Zeffirelli (1968), Ah! Dieu que la guerre est jolie de Richard Attenborough (1969), Rencontres avec des hommes remarquables (Peter Brook, 1979), La Fille prodigue (Jacques Doillon, 1981) et dernièrement dans Le Goût des myrtilles de Thomas de Thier, avec Michel Piccoli (2014).

Natasha Parry était la mère d’Irina Brook, actrice et metteur en scène, à la tête du Centre dramatique national de Nice depuis 2014, et du réalisateur Simon Brook. Selon le journal 20 Minutes, ses obsèques auront lieu aujourd’hui à l’église Saint-Martin de Jouars-Pontchartrain, dans les Yvelines.

Visuel : © Archives/ Martin Bureau/ AFP

La vie d’une jeune italienne en galère fait le tour du Web
Le nouveau clip de Kanye West et Steve McQueen diffusé au musée
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *