Théâtre
Live report : match d’impro France-Québec à la Cigale

Live report : match d’impro France-Québec à la Cigale

14 novembre 2011 | PAR Magali Chiappone-Lucchesi

Comme nous vous l’avions annoncé la ligue majeure d’improvisation a présenté un match à la Cigale, l’équipe de France contre l’équipe du Québec… Ambiance bon enfant, rigolade et joutes de mots étaient au rendez-vous ce 10 novembre… voici un match tel qu’on les aime!

La Cigale était au complet ce soir-là, publics de tous âges, amis et familles s’étaient donné rendez-vous dans cette belle salle habituée à recevoir des musiciens… Sur la scène une patinoire, de chaque côté les deux équipes se faisant face avec leur coach, au centre un maître de cérémonie et un arbitre accompagné de ses deux assistants et enfin un DJ et un musicien jouant du clavier live, voici la bonne recette pour qu’un match d’impro  soit réussi! Pour la petite histoire, il faut savoir que le match d’improvisation théâtral a été créé par un québécois, Robert Gravel, en 1977  qui désirait casser l’élitisme du théâtre. Il a voulu mêler sport et théâtre en s’inspirant des matchs de hockey sur glace.

Et ce qu’il y a de génial dans ce concept, c’est non seulement l’esprit bienveillant de ce match-spectacle mais aussi le fait que le spectateur soit entièrement partie prenante. À l’entrée on nous distribue un petit carton et une savate (oui, oui ou si vous préférez une pantoufle)… le carton permet de voter pour telle ou telle équipe et la savate… hé bien! elle pourra être jetée à tout moment sur la patinoire pour montrer notre mécontentement!

Le match débute… l’arbitre ( hué comme il se doit) dévoile le premier thème, exemple :

Improvisation : mixte

Thème : à petit pas

Nombre de joueurs : illimité

Catégorie : cape et épée

Durée : 3 minutes

Et c’est parti : 20 secondes pour que les joueurs se concertent tandis que le musicien  joue un intermède musical, puis en seulement 3 minutes les joueurs doivent improviser sur le thème sans oublier la catégorie… On assiste alors à une véritable performance des comédiens qui en 1 minute, parfois même 10 minutes, doivent rivaliser verbalement sans savoir ce que l’autre équipe a prévu de faire… les moments peuvent être haut en couleurs : fous rires garantis! Parfois, il est vrai – mais l’exercice est si difficile…- les équipes peuvent tomber dans l’écueil du hors-sujet ou de la tentation de clichés trop faciles, mais elles tentent de se rattraper, la lutte est rude, l’émotion est palpable, les dialogues doivent être cinglants et ingénieux – le public est si exigeant… mais le pari sera tenu, on ressort régénéré et pimpant et on attend le prochain match avec impatience !

 

Les puces, un QG convivial, gourmet et à prix modérés aux Batignolles
Le Grandiloquent Moustache Poésie Club revient à Paris!
Magali Chiappone-Lucchesi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *