Théâtre
Le Quai de Ouistreham : le reportage de Florence Aubenas dans une mise en scène saisissante

Le Quai de Ouistreham : le reportage de Florence Aubenas dans une mise en scène saisissante

24 septembre 2020 | PAR Alice Martinot-Lagarde

Seule sur scène, l’actrice Magali Bonat reprend le texte de la journaliste Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham, publié en 2010, pour un moment de théâtre saisissant. À voir au Théâtre 14 du 22 septembre au 3 octobre. 

Tout le monde l’avait prévenue, travailler sur le ferry de Ouistreham, c’est un calvaire. En pleine sueur, il faut frotter avec acharnement et une rapidité extrême les saletés à quatre pattes, faire fi des odeurs, de la fatigue, des moqueries. Une épreuve que s’infligent pourtant ces agents d’entretiens, majoritairement des femmes, car la vie ne leur a pas laissé le choix. Une heure par jour qui ressemble à une éternité, pour un salaire plus que misérable.

Florence Aubenas en fait l’expérience lorsqu’en 2009, elle décide de partir s’installer à Caen. Elle s’inscrit à Pôle Emploi, à 48 ans. Elle affirme n’avoir qu’un bac en poche, aucune expérience professionnelle et tente alors de s’immerger dans le monde précaire du chômage. Elle enchaine les petits contrats, les remplacements en ménage, les formations. Si elle n’était pas naïve sur ce qui l’attendait, elle découvre un monde où tout est fastidieux, où l’on ne fait que compter son argent, ses heures de travail, ses heures de sommeil, et où il ne reste finalement que peu d’humanité.

Sur scène, Magali Bonat est seule à prononcer ce récit avec franchise, faisant écho à l’exclusion et à la solitude qui, souvent, accompagnent cruellement la précarité. Elle prend toute la place face à nous, grâce à une diction parfaite et une gestuelle précise. Pas besoin de plus pour donner de la force à ce texte, la mise en scène de Louise Vignaud est simple, sobre mais terriblement efficace, c’est sa façon d’être politique. Interprétant avec une légèreté innocente que l’on n’aurait pas immédiatement vu dans le livre, l’actrice décroche quelques rires. Sans pathos aucun, elle rend hommage à ceux dont l’univers n’est que labeur pour (sur)vivre et qui gardent l’espoir de connaitre un jour une situation stable.

Reportage d’un drame social plus ordinaire qu’on ne le pense, le récit de Florence Aubenas apparait alors avec plus d’intimité. C’est bouleversant et c’est à voir au Théâtre 14 jusqu’au 3 octobre.

 

TEASER – Le Quai de Ouistreham – Compagnie la Résolue from Compagnie la Résolue on Vimeo.

 

Le Quai de Ouistreham, de Florence Aubenas, mise en scène Louise Vignaud, avec Magali Bonat.

Du 22 septembre au 3 octobre. Du mardi au vendredi à 20h, jeudi à 19h, samedi à 16h. Durée : 1h05

Le Metropolitan Opera de New York annule finalement toute sa saison 2020-2021
L’école buissonnière du MAIF Social club
Alice Martinot-Lagarde

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *