Théâtre
Le Petit Chaperon Uf explique la Shoah aux enfants

Le Petit Chaperon Uf explique la Shoah aux enfants

25 février 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La compagnie Etincelles présente jusqu’au 11 décembre à l’espace Renaudie le Petit Chaperon Uf de Jean Claude Grumberg. Sortez de Paris, et promenez vous dans les bois où vous croiserez un Petit chaperon rouge qui rencontre un loup, normal…Mais Wolf, est un loup déguisé en caporal. Il apprend au Petit chaperon rouge la triste vérité : Elle est Uf et, comme pour tous les Ufs petits et grands, tout ou presque lui est interdit.

Isabelle Charaudeau installe ses comédiennes fabuleusement masquées dans un décor intelligemment épuré  et des costumes soignés. Ils nous raconle-petit-chaperon-uftent  une allégorie des statuts des Juifs d’octobre 1940 et juin 1941 à travers le personnage du loup , déguisé en caporal-Kapo ( Rafaële Arditti) dont les exactions renvoient à l’histoire de la collaboration en France et à l’application des mesures d’exclusion envers les juifs: port de l’étoile : « capuchon jaune caca d’oie», classement de la population ( « Uf et non-Uf »), restrictions alimentaires , clichés dévalorisants stigmatisant les Juifs : Le loup se pince le nez comme si ça sentait mauvais  « Ufs sales, très toujours» . Rafaële Arditti qu’on avait découvert dans Sarkophonie au festival d’Avignon campe comme à son habitude un tyran clownesque qui éclate de rire avec les enfants.  Face au loup, le Petit chaperon rouge porté par  Laurence Despezelle-Perardel a oublié d’être bête. Celle-ci au contraire, dans son jeu espiègle ,  cherche à comprendre : « Et c’est la loi depuis quand ? »  « Et c’est quoi, Uf ? ».

La pièce aborde les questions de la résistance et du refus, Jean-Claude Grumberg a caché  la Mère grand,  Uf aussi, dans l’arrière salle d’un bar tabac sous la protection du patron du bistrot. Quelques instants après, la pièce bascule, on ne verra pas la déportation des Juifs, on la devine, la pièce se concentre sur la route qui mène à l’extermination, pour ne pas dépasser la barrière de l’horrible.

Par un travail scrupuleux avec les enfants à partir de 7 ans, la troupe a circulé dans les classes pour accompagner les instituteurs dans une première approche de l’enseignement du génocide des Juifs, le Petit Chaperon Uf est une œuvre pédagogique et drôle pensée pour le tout public qui mêle conte et réalité de façon pertinente.

Du lundi 7 décembre au jeudi 10 décembre 2009 à 14h Le vendredi 11 décembre à 14h et 19h à l’Espace Renaudie 30 rue Lopez et Jules Martin 93300 Aubervilliers M° : Fort d’Aubervilliers 01 48 11 08 02. Tarifs: 6 et 5 euros

 

Philippe Minyana présente ses épopées de l’intime au Théâtre de la Ville
La Grande Seinpresse détourne les contes de fées
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Le Petit Chaperon Uf explique la Shoah aux enfants”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *